Pendant que le Président dialogue, Mame Mbaye et sa bande complotent (Doudou D. MBOUP, APR Kaolack)

Depuis quelques temps nous constatons dans l’entourage du PR Macky SALL une chasse aux comploteurs. Cette activité, faussement justifiée par un débat de succession est entretenue par une bande de frustrés nichés au palais de la république.

Pour leur intérêt crypto-personnel, cette bande de malfaiteurs politiques s’organise pour se débarrasser des piliers solides du Président de la République.

Par le complot et la petite combine, ces losers se sont d’abord attaché les services de mercenaires pitoyables avant de sortir finalement du bois pour parler à visage découvert.

Ils s’attaquent à toutes compétences pouvant leur faire ombrage dans leur volonté de sortir du frigo où ils sont confinés.

Mame Mbaye NIANG, s’il y a des personnalités qui sapent la dynamique du PR Macky SALL, ce sont celles qui lui cherchent des ennemis à l’heure du dialogue national.

Eh oui, le Président de la République a plus besoin de sérénité pour conduire ses programmes et projets que d’une machine de fabrication d’ennemis manœuvrée par un clan de frustrés agissant en bande organisée.

En se braquant contre les bons et loyaux collaborateurs du PR Macky SALL, vous contestez ses choix et surtout son pouvoir discrétionnaire de nommer aux emplois civils et militaires.

Mame Mbaye, travailler pour le Président de la République, c’est savoir accepter ses décisions et se conformer à la ligne politique qu’il a tracée.

On ne prédit pas des décisions présidentielles, on s’y conforme. C’est à la limite du voyeurisme de prédire le limogeage d’autorités nommés par décret présidentiel.

Pourtant, vous, Mame Mbaye et votre bande de frustrés encagoulés ont, tous, bénéficié de la confiance du Président, soit en tant que ministre ou premier ministre et personne n’a comploté contre vous. Donc, ça suffit! Arrêtez vos simagrées!

Pour terminer, Mame Mbaye Niang, s’il y a des autorités qui grippent la machine présidentielle et écorne l’image de la majorité, ce sont plutôt celles qui ont été épinglées par des rapports d’organes de contrôle. Et si nous cherchions des coupables dans ce sens, vous seriez déjà définitivement condamné.

PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom