Plainte contre l’Etat devant la CEDEAO – Decroix en phase avec Idrissa SECK

Après l’adoption, par la majorité de Benno bokk yakaar de la loi sur le parrainage, Idrissa Seck a appelé l’opposition à faire front commun pour porter l’affaire devant la Cour de justice de la Cedeao. Mamadou Diop Decroix qui se prononce sur cet appel se dit favorable, tout en affirmant que de leur côté, ils envisagent d’aller plus loin et d’ouvrir d’autres fronts. 

«Je trouve personnellement que c’est une bonne idée. D’ailleurs hier (vendredi) en marge de la réunion du Front démocratique et social de résistance nationale, certains en ont discuté. Ils sont arrivés aussi à cette même idée d’aller à la Cedeao et même à l’Union africaine et peut-être même ailleurs», martèle-t-il.

Interrogé par Sud Fm, le leader de Aj prévient que concomitamment à cette bataille judiciaire, d’autres fronts seront ouverts parmi lesquels la bataille politique : «c’est une lutte de longue haleine. Le 19 avril dernier n’est que le commencement. La rue sera encore occupée», martèle-t-il ? Avant de conclure : «nous utiliserons tous les moyens en notre disposition pour faire reculer le régime»

PARTAGER