Pour avoir diffamé le Ministre Moustapha Diop: Bounama Faty de «Allô Dakar» cueilli à sa descente d’avion

C’est vraiment le mauvais temps pour les «journalistes». Après le «Justin Ndoye» activement recherché par la Division des investigations criminelles après son papier mensonger sur des patrons de presse, un autre «journaliste» a été arrêté hier. Bounama Faty, patron du site «allodakar.sn», a passé la nuit à la Section de recherches de la Gendarmerie suite à une plainte du ministre Moustapha Diop.

Il avait écrit un papier dans son site que ce dernier était propriétaire d’un immeuble de 2 milliards de francs Cfa. Le ministre de l’Industrie et des Petites et Moyennes industries, dans tous ses états, avait trouvé cet article diffamatoire et a immédiatement saisi les autorités judiciaires. Mais dès que Bounama Faty a su qu’il était recherché, il a quitté le pays pour ne pas être arrêté. Il s’est rendu depuis plus d’un mois en Espagne et en Italie. Croyant que l’affaire était oubliée, il a essayé de rentrer au bercail. Incognito. Mais c’était compter sans la perspicacité des redoutables et redoutés enquêteurs de la Section de Recherches. En effet, c’est à sa descente d’avion à l’aéroport international Blaise Diagne que les hommes du commandant Abdourahmane Mbengue l’ont proprement cueilli avant de le conduire dans leurs locaux sis à Colobane.

Entre temps, il a essayé de se dédouaner en présentant ses excuses au ministre et quelques jours plus tard, en écrivant que Moustapha Diop était l’espoir des industriels. Seulement, cela n’a pas pour autant poussé le maire de Louga à arrêter les poursuites. Selon nos informations, Moustapha Diop, las d’être diffamé et de voir son nom traîné dans la boue pour des choses qu’il ignore totalement, est déterminé à aller jusqu’au bout. Le ministre de l’Industrie et des Petites et Moyennes industries exige au moins que ce dernier crache le morceau et dise qui l’a armé.

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom