Pour « faute lourde », le DG de la SAR relevé de ses fonctions

Selon des informations de « Libération », le Conseil d’Administration de la SAR a décidé à l’unanimité de relever de ses fonctions, le Directeur général, Oumar Diop.

Après avoir pris connaissance du rapport d’activités 2017, le conseil a constaté des « manquements graves » dans la gestion de la société. En attendant de nommer un nouveau Directeur général, Oumar Diop conduit les affaires courantes même s’il ne peut plus engager la société sur aucun nouveau contrat sans avoir au préalable informé le Conseil d’administration et obtenu son approbation, assurent nos confrères.

Les membres du même conseil ont par ailleurs mis en cause des incohérences manifestes dans les chiffres figurant dans le rapport d’activités 2017.

« Les administrateurs de Locafrique, de Total et de Sahara Energy ont failli sauter au plafond », glisse une source qui signale que ces derniers ont refusé d’approuver le rapport de gestion ainsi que le projet de budget 2018. D’autant plus que la SAR va faire cette année des pertes de 11 milliards en plus du redressement fiscal de 25 milliards F CFA.

PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom