Premier League : Mise en rude épreuve par Newcastle, les Reds de Liverpool repart avec une précieuse victoire !

Alors que Manchester City accueillera Leicester City lundi soir, Liverpool avait rendez-vous ce samedi avec Newcastle dans le cadre de la 37e journée de Premier League. À St. James Park, les hommes de Jürgen Klopp ont eu très chaud mais se sont imposés 3-2 pour rester dans la course au titre. Mais tout n’a pas été parfait ce soir puisque Mohamed Salah est sorti sur civière.

Au milieu d’une double-confrontation européenne, le match de championnat est souvent difficile à négocier. Mais ce samedi, Liverpool n’avait pas de calculs à faire. Trois jours après sa défaite contre le FC Barcelone en demi-finale aller de Ligue des Champions (0-3), et donc trois jours également avant de retrouver le club catalan pour la manche retour, les Reds se rendaient à Newcastle pour y affronter les Magpies dans le cadre de la 37e journée de Premier League. Deuxième à un point de Manchester City, le club de la Mersey devait absolument s’imposer pour repasser devant et mettre la pression sur les Citizens, qui accueilleront Leicester City lundi soir. Jürgen Klopp, malgré les matches de C1, ne pouvait donc pas faire tourner pour ce rendez-vous très important. Du coup, le technicien allemand alignait une équipe compétitive avec le trio Salah-Sturridge-Mané devant. De son côté, Rafael Benitez sortait un 5-4-1 et Rondon prenait place en attaque.

D’entrée, les Magpies mettaient la pression sur les Reds pour les faire reculer, mais les visiteurs ne tremblaient et essayaient de mettre en place leur jeu. Dès la 11e minute, Salah se procurait d’ailleurs la première occasion de la partie mais l’Égyptien n’accrochait pas le cadre. Mais sur corner, Liverpool débloquait la situation. Alexander-Arnold servait Van Dijk qui ajustait tranquillement Dubravka de la tête (13e, 0-1). Dès lors, les Reds confisquaient le ballon à leurs adversaires mais ne doublaient pas la mise. Et Newcastle en profitait pour revenir. Sur un centre de Manquillo, Ritchie pensait marquer mais Alexander-Arnold repoussait du bras sur sa ligne. L’arbitre laissait finalement jouer et Atsu envoyait le cuir au fond des filets (20e, 1-1). Perturbés, les joueurs de Jürgen Klopp perdaient un peu pied. En face, les Magpies insistaient pour passer devant. Si Manquillo trouvait Becker sur sa route (24e), Pérez envoyait lui une frappe puissante sur la barre transversale du portier brésilien (26e).

Divock Origi sauve les Reds de la tête !

Les visiteurs étaient donc dans le dur mais comme souvent, Salah trouvait la faille pour libérer les siens. Après un une-deux avec Sturridge, Alexander-Arnold trouvait Salah dans la surface qui décochait une belle frappe croisée pour marquer (27e, 1-2). Derrière, les Reds géraient cette avance jusqu’à la pause malgré une tentative de Rondon à la 42e minute. À la mi-temps, Liverpool était donc en tête du championnat d’Angleterre. Au retour des vestiaires, les visiteurs tentaient alors de se mettre à l’abri pour ne pas avoir une mauvaise surprise. Robertson, Mané et Wijnaldum combinaient bien pour servir Sturridge, mais l’attaquant anglais manquait la cadre (50e). Les joueurs de Jürgen Klopp gâchaient quelques cartouches, à l’inverse des Magpies… Sung-Yueng se chargeait d’un corner, finalement renvoyé. Le ballon retombait cependant sur Manquillo qui servait Rondon de la tête. Ce dernier ne laissait aucune chance à Alisson derrière en le fusillant (54e, 2-2). Tout était donc à refaire pour Liverpool.

Le temps passait et les joueurs de Jürgen Klopp n’arrivaient plus à se procurer une occasion. Le technicien allemand lançait alors Shaqiri à la place de Wijnaldum. Et l’ancien entraîneur du Borussia Dortmund perdait ensuite Salah sur blessure. Touché à la tête après un choc avec Dubravka, l’international égyptien était évacué sur civière et Origi le remplaçait (73e). Voyant son équipe toujours en difficulté, Klopp tentait le tout pour le tout puisque Lovren cédait sa place à Milner (83e). Et sur un coup-franc, Liverpool marquait ce troisième but si précieux. Shaqiri se chargeait de ce coup de pied arrêté excentré et le Suisse déposait le ballon sur l’ancien Lillois Origi qui sautait plus haut que Lascelles pour trouver le chemin des filets (86e, 2-3) ! Avec ce score, Rafael Benitez décidait enfin d’apporter du sang neuf (Schär remplacé par Muto, 90e+1), mais cela ne changeait rien. Après huit minutes de temps additionnel, l’arbitre mettait un terme à cette rencontre. Les Reds s’imposaient donc 3-2 pour reprendre la première place. Manchester City n’aura pas le droit à l’erreur lundi.

PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom