Premier League : Un doublé de Ismaïla Sarr met fin à 14 mois d’invincibilité de Liverpool

À Vicarage Road, Watford accueillait ce samedi Liverpool dans le cadre de la 28e journée de Premier League. Invaincus cette saison en championnat, les Reds voulaient conserver leur invincibilité. Mais dans cette rencontre, les Hornets ont créé la sensation en s’imposant largement 3-0. L’ancien Rennais Sarr a signé un doublé avant de délivrer une passe décisive.

26 victoires et un match nul en 27 rencontres de Premier League. La saison 2019-2020 de Liverpool est déjà exceptionnelle mais le club de la Mersey en voulait forcément plus. L’équipe de Jürgen Klopp se rendait justement ce samedi à Vicarage Road pour y affronter Watford, dix-neuvième au coup d’envoi (24 unités) et à la recherche d’une victoire depuis le 12 janvier dernier. Une formation qui avait gêné les Reds lors du match aller le 12 décembre. Salah, auteur d’un doublé, et ses coéquipiers avaient eu du mal à s’imposer (2-0). Pour ce match, Nigel Pearson optait pour un 4-2-3-1 avec les Français Capoue et Doucouré dans l’entrejeu. Jürgen Klopp sortait son 4-3-3 et lançait bien évidemment son trio Salah-Firmino-Mané devant.

Même s’ils faisaient globalement le jeu, les Reds étaient rapidement bousculés puisque les Hornets multipliaient les occasions. Après une première mèche allumée (5e), Deulofeu voyait sa frappe passer de peu au-dessus du but d’Alisson (10e). L’Espagnol, très actif dans le couloir gauche, servait ensuite Doucouré qui était repris de justesse (15e). Il fallait attendre la 20e minute pour voir la première opportunité de Liverpool, avec une tentative de l’Égyptien Salah qui terminait dans le petit filet extérieur (20e). Et alors qu’ils bougeaient le leader, les locaux perdaient Deulofeu sur blessure. Au duel avec Van Dijk, le numéro 7 se blessait gravement au genou et devait être évacué sur civière (remplacé par Pereyra, 37e). Un événement qui ne perturbait pas forcément les hommes de Nigel Pearson qui finissaient bien le premier acte.

Les Reds craquent au retour des vestiaires

Lancé par Kabasele, l’ancien Rennais Sarr n’accrochait pas le cadre (43e). Et l’arbitre sifflait la fin du premier acte après une grosse occasion pour Deeney qui avait profité d’une petite erreur d’Alisson pour créer le danger (45e+5). Mais en début de seconde période, les Reds souffraient encore un peu, avec une nouvelle opportunité pour Sarr qui butait finalement sur Alisson (46e). Une action qui réveillait un peu les Reds, plus entreprenants ensuite. La preuve justement avec un tir puissant de Robertson que captait Foster (53e). Mais chaque action était dangereuse et les Hornets ouvraient le score juste derrière. Trouvé dans la surface, le Français Doucouré centrait devant le but où Sarr surgissait pour pousser le ballon au fond des filets (54e, 1-0). Un véritable coup sur la tête des Reds, passifs sur le coup. Et malheureusement pour les joueurs de Jürgen Klopp, les choses ne s’arrangeaient pas. Sur une touche côté droit, Deeney lançait Sarr dans le dos de la défense.

L’ailier sénégalais se présentait face à Alisson et marquait un doublé grâce à un joli ballon piqué (54e, 2-0). Suffisant pour enflammer les supporters de Vicarage Road, qui connaissaient tout de même un frisson sur une frappe de Lallana qui terminait sur le poteau (66e). Dans le camp adverse, les Reds tentaient alors de relancer la rencontre, mais le troisième but de la partie était inscrit par les locaux… Côté droit, Alexander-Arnold manquait sa passe vers Alisson et Sarr interceptait. Le double buteur du soir temporisait et servait parfaitement Deeney qui marquait du pied droit (73e, 3-0). Watford créait donc la sensation en ce samedi 29 février, et Sarr manquait de peu le triplé sur une frappe enroulée (82e). Les Reds, eux, n’arrivaient pas à sauver l’honneur. Watford faisait donc chuter Liverpool (3-0) et sortait par la même occasion de la zone rouge (17e) ! Un match qui restera dans les annales de cette saison 2019-2020.

Le joueur : Ismaïla Sarr, héros inattendu 

Entre les deux Sénégalais présents sur la pelouse, formés à Génération Foot avant d’atterrir au FC Metz, on attendait davantage Sadio Mané. Mais c’est bien Ismaïla Sarr qui a pris tout la lumière. Pour sa première titularisation depuis sa blessure aux ischio-jambiers, contractée en janvier, l’ancien Breton fut intenable et s’est surtout offert son premier doublé depuis son arrivée en Premier League.

À la poursuite de nombreux records, les Reds avaient l’occasion d’en faire tomber un premier ce samedi : le nombre de victoires de rang en Championnat (19). Leur série avait débuté contre Tottenham le 27 octobre. Mais, en perdant contre Watford, ils restent à hauteur de Manchester City, qui avait également enchaîné 18 victoires de suite en 2017-2018.


PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom