Première League : Manchester United A Vécu l’enfer à Old Trafford Face À Tottenham

Deux minutes de jeu : 1-0 pour Manchester United. Puis, cela s’est compliqué dans des proportions incommensurables pour les Red Devils, battus 1-6 ce dimanche à domicile par Tottenham, lors de la 4e journée. Anthony Martial a été expulsé, Harry Kane et Heung-min Son ont inscrit un doublé. Les hommes de Ole-Gunnar Solskjaer occupent la 16e place, ceux de José Mourinho la 5e.

Une humiliation totale. À l’agonie défensivement et réduit à 10 après l’exclusion d’Anthony Martial à la demi-heure de jeu, Manchester United a été terrassé par le Tottenham de José Mourinho (1-6) dimanche, lors de la 4e journée. Les Red Devils, qui comptent un match de moins, sont 16es de Premier League après cette deuxième défaite en trois rencontres. Les Spurs, eux, grimpent au cinquième rang grâce à leur intenable duo Harry Kane – Heung-min Son, mais aussi aux réalisations de Tanguy Ndombele et Serge Aurier. Ils égalent par la même occasion Manchester City, qui détenait le record de la plus large victoire en Premier League à Old Trafford, sur le même score.

On joue 30 secondes dans ce Manchester United -Tottenham. Anthony Martial s’en va percuter dans la surface et obtient un penalty qui permet à Bruno Fernandes d’ouvrir le score (1-0, 2e). On est alors loin d’imaginer ce qui va suivre. À savoir un véritable naufrage collectif côté mancunien. Un naufrage qui a d’abord, et avant tout, été celui de sa défense. En trois minutes Eric Bailly – préféré à Victor Lindelof –, Harry Maguire et Luke Shaw ont réussi à offrir la panoplie de ce qu’il ne faut pas faire dans leur secteur. Incapables de se dégager, ils ont permis à Tanguy Ndombele d’égaliser (1-1, 4e). Passifs ou pris de vitesse, ils ont laissé Harry Kane jouer un coup franc rapidement pour envoyer Heung-min Son donner l’avantage aux Spurs (1-2, 7e).

Martial Voit Rouge, Mourinho Va Savourer

Pour ne rien arranger, Anthony Martial a vu rouge en répondant à un coup de coude d’Erik Lamela (28e). L’Argentin, lui, est resté sur le terrain, de manière incompréhensible. Une flagrante erreur d’arbitrage. Mais ce n’est pas son infériorité numérique qui a poussé United à relancer court sur un six mètres, pour perdre le ballon et laisser Harry Kane faire le break (1-3, 31e). Ce n’est pas non plus la supériorité numérique adverse qui peut justifier le placement incompréhensible de Shaw sur le doublé de Son (1-4, 37e). Finalement, seul le but de Serge Aurier – intervenu avant le penalty de Kane (79e) – a véritablement résulté d’une action collective (1-5, 51e).

Mais ne nous y trompons pas : cette humiliation ne peut se résumer qu’à l’incroyable faiblesse des troupes d’Ole Gunnar Solskjaer, pas aidées par la performance de Paul Pogba. Car en face, celles de José Mourinho ont su relever la tête après un départ raté et maintenir une intensité de très haut niveau jusqu’au bout. Le tout portées, évidemment, par un duo qui pèse déjà neuf buts et sept passes décisives en trois rencontres de Premier League. Le Special One, battu pour son retour à Old Trafford la saison dernière (2-1), et qui restait plus globalement sur six matches sans victoire face à ses anciens clubs, va pouvoir déguster sa vengeance.


FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom