PRESIDENTIELLE 2019 : Samuel Sarr à l’assaut de Macky SALL avec sont parti LSS

Samuel Ameth Sarr, ancien ministre de l’Energie sous Me Abdoulaye Wade, a lancé officiellement son parti  LSS (Libéralisme Social Sénégalais). Samuel Sarr compte se présenter à l’élection présidentielle du 24 février 2019 avec une coalition politique composée d’une dizaine de partis et de mouvements alliés. L’ancien ministre a, dans sa rencontre avec la presse ce samedi 26 mai, salué le rôle « important » qu’a joué l’ancien Président Abdoulaye Wade dans sa vie politique.

« J’ai acquis mes certificats politiques à l’ombre tutélaire de Me Abdoulaye Wade, une véritable université politique à dimension universelle. Comme j’aime souvent le dire à mes amis, Wade a été (et reste encore) une université où il y avait deux facultés. Une faculté de Sciences politiques où presque tout le monde s’inscrit et une faculté de Stratégie financière où j’étais l’un des rares disciples à suivre ses enseignements », a dit Samuel Sarr devant la presse et des Responsables des Partis et Mouvements Alliés de LSS.

Outre l’ancien président, M. Sarr dit avoir une autre référence au Sénégal : « Je rends grâce aujourd’hui à Feu Serigne Saliou MBACKE qui m’a inculqué les valeurs cardinales du Mouridismes fondées essentiellement sur le culte du travail, considéré comme le fondement d’une dignité retrouvée ».

Le Candidat à la prochaine présidentielle ambitionne de trouver des solutions « à tous ceux qui sont sans emploi et parfois sans qualification et qui vient pourtant au-milieu d’opportunité d’affaires et toutes sortes qu’il faut juste saisir pour entrer de plain-pied dans le monde de entrepreneuriat ».

Pour y arriver, l’ancien ministre mise sur « le génie créatif de notre peuple et nos potentialités, de lutter contre l’aliénation de nos ressources, de mettre en place des infrastructures et des équipements appropriés, de segmenter le travail productif en favorisant la spécialisant… », a -t-il expliqué.

La rencontre a réuni des  représentants des différents mouvements affilés venus des 45 départements du Sénégal. Le LSS compte se mettre « très vite » au travail pour assurer une victoire à son candidat au soir du 24 février 2019.

En intégralité la conférence de presse de Samuel Sarr …

 

Source : Senego