Présidentielle 2019 : Voici pourquoi Sonko veut dissoudre l’Assemblée nationale

Le candidat de la coalition « Sonko Président » a été hier mardi l’hôte du département d’Oussouye. Le leader de Pastef a débuté sa caravane à Oussouye, Mlomp et ensuite Cap Skirring pour enfin terminer sa procession par Bignona. En cas de victoire de Ousmane Sonko à l’issue de la présidentielle, la 13ème législature de l’assemblée Nationale disparaîtra. 

Ousmane Sonko a joué la carte de la déconstruction. Sa caravane est passé dans ces contrées qui l’ont une fois de plus, à l’image de Ziguinchor, réservé un accueille chaleureux. L’occasion a été saisie par Ousmane Sonko pour lancer un appel aux jeunes à aller voter massivement pour bouter hors du palais son actuel locataire. « Macky Sall ne compte que sur la fraude pour gagner ces élections », lance le candidat Sonko aux jeunes.  » Le programme touristique que vous a promis le président sortant est rangé aujourd’hui aux oubliettes. Rien n’a été fait pendant 7 ans par le pouvoir qui était en place. La Casamance est une bénédiction pour le Sénégal » tonne Sonko. Il poursuit : « on n’est pas  corruptible et personne ne peut nous intimider, nous sommes des fils de la Casamance, des hommes de conviction qui croyons à ce pays. 59 ans d’échec, ça suffit’’, martèle Ousmane Sonko. Qui promet de développer le pays en moins de 10 ans si les Sénégalais votent pour lui au soir du 24 février 2019.

En cas de victoire de Ousmane Sonko à l’issue de la présidentielle, la 13ème législature disparaîtra. « Si nous gagnons, nous allons dissoudre l’Assemblée nationale. Nous allons provoquer des élections législatives et communales », promet le candidat à la présidentielle. Le leader du Pastef estime que le Sénégal a besoin d’élus locaux compétents et qui se rapprochent et travaillent pour leurs collectivités. Cette initiative qui fera suite au départ de Macky Sall sera, selon lui, le début de la fin du système.


FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom