Prières de vendredi à Touba : Les prétextes pas convaincants avancés par Boun Dionne

    Après avoir pris part à la prière de vendredi à Touba au moment où un arrêté suspend tous rassemblement publics, l’ancien premier ministre et actuel ministre d’État, Secrétaire général de la présidence de la République donne ses raisons. 

    Au moment où les autorités ont publié un arrêté interdisant les grands rassemblements, Mahammad Boun Abdallah Dionne a, lui, pris part à la prière de ce vendredi à la Grande mosquée de Touba.

    L’ancien Premier ministre, qui était confortablement installé aux côtés du Khalife général des Mourides, se lave à grande eau dans Walf Quotidien : «J’étais venu pour délivrer le message». Drôle de manière de délivrer un message pour un ancien premier ministre. 

    Selon Dionne, il s’agit d’un message de prévention à l’endroit de la classe religieuse sur l’utilité qu’il y a de poursuivre la sensibilisation sur les dangers du Covid-19.

    Pour rappel, le ministre de l’Intérieur, Aly Ngouille Ndiaye, avait publié un arrêté interdisant les manifestations et rassemblements au Sénégal, d’ici au 14 avril, en raison de l’épidémie de maladie à coronavirus. « Sont interdits sur l’étendue du territoire national, pour des raisons liées à la propagation du Covid-19, toutes les manifestations et [tous] les rassemblements de personnes dans des lieux ouverts ou clos », lit-on dans l’arrêté.


    PARTAGER

    FAIRE UN COMMENTAIRE

    SVP faire un commentaire !
    SVP entrer ici votre nom