Procès de Ousseynou Sy en Italie : Le sénégalais explique pourquoi il a brûlé le bus qui contenait des enfants

Ousseynou Sy du nom du sénégalo-italien qui, en mars dernier, avait pris en otage 50 enfants dans le bus qu’il conduisait et qu’il a incendié, s’est exprimé le 9 décembre, pour la première fois, sur cette affaire, a renseigné le quotidien sénégalais, les Echos.

Attrait à la barre dans le cadre de son procès relativement à son acte rocambolesque perpétré dans la ville de Crema en Italie, Ouseynou Sy n’a pas cherché à plaider sa cause, écrivent nos confrères.

Devant les juges, il s’est tout bonnement attaqué à l’ancien ministre de l’intérieur et chef de file de la droite dure italienne, Matteo Salvini qu’il accuse de crimes contre l’humanité.

“Je ne suis ni un meurtrier, ni un terroriste et j’espère que justice sera également rendue pour nous africains. En tant que citoyen italien et africain, j’accuse (Matteo) Salvini et son gouvernement de crimes contre l’humanité et de génocide”, a déclaré le pyromane surnommé le «psychopathe sénégalais» par la presse italienne.

“Lorsqu’une personne n’est pas secourue dans la rue, ce sont les africains qui sont accusés de non-assistance à personne en danger, alors que tout le monde était là”, a ajouté l’italien d’origine sénégalaise dans une salle d’audience pleine à craquer.

Dans ses décharges, le fauteur a estimé prendre la défense du continent noir et de ses ressortissants. “Je l’ai fait pour l’Afrique qui a tout ce qu’il faut pour vivre pendant 10.000 ans. Tout ce que les africains récoltent ici c’est l’exploitation, le mépris du peuple africain”, a-t-il confié face aux juges.

L’inculpé sénégalo-italien a dénoncé la fermeture des ports des côtes européennes qui selon lui, empêchent de secourir les migrants clandestins.

“Vous nous appelez pauvres malheureux. Nous ne sommes ni pauvres ni malheureux. Et on est arrivé à un point où quand on regarde les enfants flotter dans l’océan, ça ne fait ni chaud ni froid à personne ici, parce que maintenant, on s’y est habitué”, a-t-il fustigé.

L’occident serait responsable de la situation des africains en Europe, croit Ouseynou Sy.

“L’Afrique est un continent riche qui a toujours été l’objet de l’oppression de l’Occident qui vole ses ressources”, a-t-il lâché dans les colonnes du quotidien les Echos.

Sur Twitter, l’ancien ministre de l’intérieur italien et chef de l’extrême droite a réagi aux accusations du sénégalo-italien. “J’attends les commentaires savants des journalistes, des intellectuels et des différents gauchistes. Au moins quelqu’un sera d’accord avec ce délinquant, parions…“, a écrit Matteo Salvini.

Ouseynou Sy avait détourné et incendié, au mois de mars dernier, un bus avec à son bord des enfants.

Les faits se sont déroulés dans la ville de Crema en Italie. Une tragédie évitée grâce à l’appel téléphonique de deux enfants et à l’intervention d’urgence de la police.

Le sénégalo-italien est accusé de massacre, d’enlèvement, de tirs, de résistance et de lésions corporelles avec circonstances aggravantes à but terroriste.


PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom