PROVOCATION ! Le ministre italien Di Maio rencontre des « gilets jaunes » et attise la colère du gouvernement français

Le leader du Mouvement 5 Etoiles et actuel vice-Premier ministre italien Luigi Di Maio a rencontré des représentants des Gilets jaunes, dont Christophe Chalençon et des candidats de la liste d’Ingrid Levavasseur, mardi en France. « Une nouvelle provocation », pour le quai d’Orsay.

Le Mouvement 5 Etoiles italien (M5S) s’intéresse aux Gilets jaunes français, et vice-versa. Le leader de cette formation politique et vice-Premier ministre italien Luigi di Maio a annoncé avoir rencontré mardi des figures du mouvement, Christophe Chalençon, originaire du Vaucluse, et des candidats aux élections européennes sur la liste d’Ingrid Levavasseur. Une rencontre qui a manifestement exaspéré les autorités françaises. « Cette nouvelle provocation n’est pas acceptable entre pays voisins et partenaires au sein de l’Union européenne », a dénoncé mercredi le Quai d’Orsay.

« Aujourd’hui, nous avons fait un saut en France et nous avons rencontré le leader des Gilets jaunes Christophe Chalençon et les candidats aux élections européennes de la liste RIC d’Ingrid Levavasseur » (sic), avait annoncé la veille le responsable politique sur Twitter, ravivant les tensions entre la France et l’Italie. D’autant que la rencontre a eu lieu à Montargis (Loiret), selon France Bleu. Même l’ambassade d’Italie en France n’avait pas été informée de ce déplacement du ministre sur le territoire national.

« Le vent a franchi les Alpes »

Luigi Di Maio a évoqué « une belle rencontre, la première avant tant d’autres, au cours de laquelle nous avons parlé de nos pays, des droits sociaux et de démocratie directe ». Le leader du mouvement né en 2009 du rejet de la classe politique italienne, qui avait déjà apporté son soutien aux Gilets jaunes français, affirme aussi que « le vent du changement a franchi les Alpes ».

Le responsable politique était en déplacement en France en tant que chef du M5S, accompagné d’une autre figure du mouvement, Alessandro Di Battista, dans le cadre de la pré-campagne pour les élections européennes. Selon la formation politique italienne, une autre rencontre avec les Gilets jaunes est prévue à Rome « dans les prochaines semaines ».

Christophe Chalençon a de son côté publié la photo de cette rencontre sur sa page Facebook. Interrogé par France Bleu, Côme Dunis, l’un des Gilets jaunes présents sur la photo, a indiqué que le M5S les avait contactés la semaine dernière « pour une rencontre », « un échange d’idées et un partage d’expérience ». Pour lui, « il y a quelques similitudes » entre son mouvement et le M5S, qui « défend la démocratie directe, est proche du peuple, anticorruption, dénonce les technocrates qui nous dirigent à Bruxelles ».

PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom