« Quand vous vous adressez à quelqu’un qui ne vous écoute pas… » : Les chefs religieux au Sénégal justifient leur “mutisme” face aux manifestations

Après Serigne Mountakha Mbacké, dont les propos ont été rapportés par Serigne Abdou Samad Mbacké, c’est le Khalif de Medina Baye, Serigne Cheikh Mahi Niass, qui a fait une déclaration pour justifier le supposé “mutisme” des chefs religieux qui en réalité sont confrontés à une insouciance de Macky Sall face à leurs requêtes.

D’après lui, les religieux ont longtemps tenté de parler aux autorités, mais ils semblent être confrontés à un mur puisqu’il ne sont pas écoutés. Le guide religieux déclare également qu’il n’a aucun sens pour un fils du pays de brûler la maison de son compatriote ou d’attaquer des sociétés dont bénéficient les Sénégalais.


FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom