Qui en veut au Groupe Futurs médias de Youssou Ndour ?

Par un communiqué conjoint, l’opinion a été informée de la démission conjointe du Directeur général de Gfm et du Directeur de la Rfm. Selon ce même communiqué, le Président du Groupe, conformément à sa vision et aux valeurs auxquelles il croit, a loué les qualités de ses ex-collaborateurs et exprimé sa volonté de les accompagner pour la réussite de leur projet.

Ces démissions jugées très normales, s’inscrivent évidement dans l’évolution de toute structure en expansion et constituent des étapes dans leurs carrières.

Cependant, au niveau de l’opinion publique, ces démissions suscitent beaucoup de commentaires et d’interrogations, dont seuls les concernés connaissent les tenants et les aboutissants.

Pour nous, esprits simples, l’analyse du contexte et la position de leader du groupe de presse Gfm nous amène à nous poser les questions suivantes : Qu’est-ce qui sous-tend cette démission collective ? Est-ce pour des raisons stratégiques au sein du paysage médiatique, ou bien est-elle le début d’une bataille de l’information en vue des échéances politiques à venir ?

Pour la première, les différents Groupes de presse, selon les règles de la concurrence, déploient en permanence des stratégies pour être leaders. Les derniers développements liés à la diffusion de la Coupe du monde en sont une parfaite illustration. Mais, au vu des difficultés financières auxquelles ils sont tous confrontés, auront-ils les moyens financiers pour s’attacher les services de poids lourds de la presse sénégalaise ?

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom