Rapport de l’ARMP : « Une chèvre à 166 000 Fcfa et une poule à 11 000 Fcfa » : les démentis du MAER !

En 2016, dans le cadre de la mise en œuvre du Projet de Développement d’une Résilience à l’Insécurité Alimentaire Récurrente au Sénégal, le ministère de l’Agriculture et de l’équipement rural, a procédé à l’acquisition de deux cents (200) béliers, cent (100) boucs, cinquante-cinq (55) taureaux, et mille (1000) coqs et poules.

Justement s’agissant des chèvres et poules, Libération révèle que « le rapport d’audit de l’Autorité de régulation des marchés publics (Armp) a épinglé le Maer, géré à l’époque par docteur Abdoulaye Seck. Les services dudit ministère, poursuit le journal, commandaient une chèvre à 166 000 Fcfa et une poule à 11 000 Frcfa ».

Dans une note, les précisions suivantes sont faites par le MAER.

« 1) Que le prix unitaire offert au regard des spécifications du marché intègre (i) le prix de sujets locaux de poids minimum de 2 Kg (ii) la quarantaine obligatoire de 21 jours (incluant l’alimentation, la prophylaxie et le gardiennage des sujets) sanctionnée par un certificat de quarantaine et (iii) le transport des animaux au niveau des bénéficiaires;

2) Que le prix du marché reflète la concurrence même si l’attribution du marché s’effectue en cascade au terme de l’analyse (i) de la conformité, (ii) du prix et de la (iii) qualification du soumissionnaire ;

3) Que les résultats de l’évaluation ont été soumis au double contrôle de la DCMP et de la Banque Islamique de Développement.

NB: les quatre lots du marché d’amélioration génétique ont déjà été exécutés, ce n’est pas le cas du lot 6 qui achoppe justement sur la question de la quarantaine. Deux regroupements se sont avérés infructueux depuis la notification de l’attribution provisoire », indique le document reçu à cet effet.

Mieux, ajoute la source : « Ils se sont totalement trompés, ils ont pris un marché d’acquisition de poules portant sur 10 millions, qu’ils ont divisé par le nombre de poules pour dire que la poule est revenue à tant, alors que dans le cahier des charges le prix comprend les frais d’achat en plus de plusieurs autres frais liés à la quarantaine, la nourriture, en plus du transport. C’est ce package qu’on a évalué à 11000 CFA. C’est même expliqué dans le cahier des charges », rectifie la source qui parle d’ « informations erronées ».

PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom