Relations entre les rapts d’enfants et les Présidentielles 2019 : Aly Ngouille Ndiaye se prononce

Pour ceux qui pensent que ces cas de rapt sont liés à des sacrifices de politiciens véreux, à l’approche d’élections, Aly Ngouille Ndiaye sa indiqué : « Ça peut être difficile de le lier à des élections ». Poursuivant, il souligne que ces faits ne concernent pas seulement le Sénégal. « Ce sont des cas qui sont avérés dans la sous-région. Et je ne suis pas sûr qu’on ait le même calendrier électoral partout en Afrique. Peut-être qu’il y a une coïncidence », dit-t-il.

« Vous savez au Sénégal il y a des élections tout le temps. On n’a jamais fait ce lien. Il y a des élections pratiquement tous les ans ou tous les deux ans. Donc si ce phénomène est là ce n’est pas forcément lié à des élections. Maintenant des gens peuvent facilement le lier à des élections pour des questions de fétichisme. Parce que vous savez, dans notre pays également, ces croyances sont encore là », a déclaré le premier policier du pays.

Quant aux sanctions qu’encourent les auteurs de tels actes, le ministre de l’Intérieur avertit : « Ces gens-là s’ils sont pris, c’est directement aux assises. Parce que là c’est des meurtres. Ce n’est même pas des tentatives. Ce sont des meurtres. Si on parvient à élucider ces affaires, ça va directement aux assises », tance lors de son point de presse. Quant à l’évolution des enquêtes, Aly Ngouille Ndiaye soulignera que pour le moment, les meurtriers n’ont pas été arrêtés.

En outre il appelle à la sérénité. « Il faut que les gens sachent raison garder. D’abord nous ne sommes pas dans un pays où on doit faire notre propre justice. Nous avons un service de police qui marche à merveille surtout quand on a la possibilité de prendre celui qui est fautif. Si on a la possibilité de prendre quelqu’un qui est fautif, on n’a pas besoin de se faire justice nous-mêmes », suggère-t-il.

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom