Retour Karim Wade : Bachir Diawara confirme et annonce une plainte contre la CREI

    En perspective de la présidentielle 2019, Bachir Diawara, ancien directeur de cabinet de Karim Wade, fait taire la polémique sur le retour de ce dernier. Il était l’invité d’Rfm matin de ce mardi.

    Selon lui, « il faut vraiment être de la mouvance présidentielle pour penser que Karim Wade ne serait pas là ». Car révèle-t-il « l’ancien ministre a même porté plainte contre l’Etat du Sénégal au tribunal de grande instance de Paris pour détention arbitraire ».
    « Je pense que la CREI qui a jugé notre candidat est un tribunal politique, les organisations des droits de l’homme l’ont même affirmé, ce qui prouve qu’elle n’est pas crédible », lance M Diawara.

    Interpellé sur le rapport de la Banque mondiale qui a blanchi Karim suite à la plainte du président Macky Sall. Il réplique, « dans ce rapport toutes les allégations portant sur la personne de Karim et ses supposés bien ne lui appartiennent pas, mais c’est à Bibo Bourgi, j’ai lu le rapport intégralement ».

    Toutefois Bachir Diawara annonce que leur combat actuel porte sur un rapport de force que le Pds imposera au président sur la recevabilité de son candidat (Karim Wade), et pour cela tous les efforts seront consentis et ce même jusqu’au sacrifice suprême. Avant de préciser que « Karim Wade a été exilé, parce que Macky Sall a peur de lui comme adversaire politique. Ce n’est pas un deal, mais c’est un forcing de l’Etat ».

    PARTAGER

    FAIRE UN COMMENTAIRE

    SVP faire un commentaire !
    SVP entrer ici votre nom