Révélation : Les compagnies d’assurances prépareraient un gros deal sur le pétrole sénégalais

Le marché sénégalais des assurances bruit actuellement des rumeurs d’une grosse transaction sur la couverture des risques des installations pétrolières. De sources généralement bien informées, une compagnie de la place, faisant cavalier seul, aurait signé un contrat de 15 milliards de FCFA avec Kosmos Energy et British Petroleum.

La rumeur qui bat son plein a provoqué un électrochoc dans le landerneau du secteur. Dans ce cadre, une réunion s’est tenue lundi 13 août 2018 entre la Direction des Assurances et la Fédération Sénégalaise des Sociétés d’Assurances (FSSA) conduite par son tout nouveau président, Mamadou Moustapha Noba dont c’était le baptême de feu.

L’incompréhension est unanime face à cette information. En effet, le marché s’était mis d’accord sur la mise en place d’un pool qui regrouperait l’ensemble des compagnies d’assurance du marché et qui serait techniquement piloté par la SEN RE.

L’objectif était de faire bénéficier le marché sénégalais du potentiel que peut générer cette opération sur un plan de vue financier, technique et surtout d’assurer un équilibre sur le marché. Le Sénégal saura-t- il être responsable dans cette opération à  l’heure où l’Afrique doit d’être solidaire avec elle-même et faire confiance à ses élites, pour éviter toute action qui pourrait nuire à ses intérêts ?

Suite à cette transaction faite en catimini, les professionnels se demandent les raisons de cette chevauchée solitaire. Pourquoi n’y a-t-il pas d’appel d’offres ? Pourquoi au vu d’une telle prime, le système de coassurance n’est-il pas privilégié ?
Les autres compartiments nécessaires aux projets pétroliers seront ils traités à travers ce même procédé ?

Ne dit-on pas que les pays ayant découvert l’or noir ont aussi connu des années sombres ?
A qui profite ce gros deal qui n’est pas sans provoquer une distorsion de la concurrence et un déséquilibre certain du marché des assurances?
Espérons si jamais ces rumeurs sont amenés à être confirmées que les professionnels et les personnes se souciant de préserver un équilibre sauront trouver les réponses appropriées.

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom