Revue de presse écrite 19 Nov. 2017 : Le dialogue politique et les faits divers se partagent la Une des quotidiens sénégalais

Le dialogue politique convoqué ce 21 novembre 2017 et les faits de société font le menu des quotidiens sénégalais parus vendredi.

«Dialogue politique, affaire Khalifa Sall, dette du Sénégal, F Cfa…Jean Paul Dias se lâche», rapporte EnQuête en première page.

Selon M. Dias, «on ne peut détenir inconstitutionnellement Khalifa Sall et vouloir qu’on vienne dialoguer».

«Toute la justice parquetière est en pleine forfaiture. Le F cfa est une bonne monnaie qui nous a sauvés», affirme Jean Paul Dias.

A propos du dialogue politique, Sud Quotidien donne la parole à Abdoul Aziz Tall, ex-ministre chargé du suivi du Plan Sénégal Emergent. «Eviter une grand-messe sans lendemain», alerte M. Tall.

De son côté, Walfadjri donne cet «avis de tempête sur le Macky» avec Me Wade qui solde ses comptes, ce vendredi à travers une déclaration politique.

Dans Le Témoin, «Wade fusille les descendants de fondateurs de confréries» et indique qu’il n’y a pas un seul de ces fondateurs qui a été milliardaire.

Le Quotidien parle de la systématisation du mandat de dépôt et fait état d’un «Parquet si répressif».

Selon nos confrères, 83% des personnes déférées sont écroués, suffisant pour que le Garde des Sceaux, le professeur Ismaïla Madior Fall, fasse un plaidoyer.

«Le mandat de dépôt ne devrait pas être un instrument entre les mains de l’autorité de poursuite pour vérifier une sanction anticipatrice au prévenu qui de par la volonté du législateur, est présumé innocent», affirme le ministre Fall.

«Recours excessif de détention-Sur 100 déférés, 83 sont écroués», renchérit L’As.

Rapportant la rencontre entre Macky Sall et les Sénégalais de Cologne, Le Soleil informe de l’ouverture prochaine de deux consulats en Allemagne.

1 COMMENTAIRE

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom