VIDEO – Saint Louis : la mort d’un pêcheur entraîne la destruction de boutiques mauritaniennes

Des pêcheurs sénégalais ont détruit des boutiques appartenant à des Mauritaniens, lundi 29 janvier, à Saint-Louis du Sénégal, pour protester contre la mort d’un des leurs tué par des garde-côtes mauritaniens. Les incidents se répètent, et la dégradation des conditions de pêche entre la Mauritanie et le Sénégal inquiète les capitaines de pirogue à Saint-Louis.

Dans la nuit de dimanche à lundi 29 janvier, des pêcheurs de Guet Ndar, un quartier de Saint-Louis, ont appris la mort d’un pêcheur tué dans des circonstances troubles alors que son embarcation s’était introduite dans les eaux mauritaniennes sans autorisation.  Le pêcheur aurait été tué par balle lors d’une course-poursuite, selon le site sénégalais Ndarinfo.

Lundi matin, en colère après cet incident, plusieurs centaines de personnes sont descendues dans les rues de Saint-Louis pour manifester, notamment dans le marché ou sur le pont de l’île Saint-Louis, où ils ont rencontré l’opposition des brigades anti-émeutes. La situation a dégénéré lorsque des manifestants s’en sont pris à des cantines et boutiques mauritaniennes en guise de représailles.

PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom