Salle de massage, photos de jeunes filles, … Voici l’appartement parisien de Jeffrey Epstein ?

Installé depuis 2001 avenue Foch, Jeffrey Epstein était bien implanté à Paris en France. Le financier, accusé de trafic sexuel et de viol, y séjournait plusieurs fois par an.

Que s’est-il passé derrière la façade haussmannienne de l’immeuble du 22, avenue Foch, à Paris ? Jeffrey Epstein, accusé de trafic sexuel aux États-Unis, a-t-il aussi sévi dans son appartement de l’Ouest parisien, avant d’être arrêté et de se donner la mort le 10 août dans une prison fédérale à Manhattan ? Les témoignages recueillis par la cellule investigation de Radio France décrivent un lieu aussi luxueux qu’inquiétant, avec ses espaces de réception, sa salle de sport et sa salle de massage, qui rappelle celle de sa résidence new-yorkaise. D’après les plaignantes américaines, c’est dans une telle pièce qu’à New York, Epstein les aurait agressées sexuellement. Et une des principales plaignantes, affirme avoir été abusée sexuellement dans cet appartement parisien.

La cellule investigation de Radio France a mené l’enquête sur le 22, avenue Foch, où s’est rendu le majordome parisien du milliardaire après sa mort, en toute discrétion, deux jours seulement avant l’ouverture en France de l’enquête pour “viols” et “agressions sexuelles”, notamment sur mineurs. Et qui, depuis, été perquisitionné le 23 septembre dans le cadre du volet français de l’affaire.

Un pied-à-terre parisien de 800 m²

C’est en 1996 que le Boeing 727 de Jeffrey Epstein se pose pour la première fois à Paris. L’examen du registre des vols de 1995 à 2013, que la cellule investigation de Radio France a passé au peigne fin, révèle qu’il y reviendra épisodiquement : trois fois en 1997 et en 2000. Epstein prend alors ses habitudes dans la capitale à l’hôtel Bristol et fait occasionnellement appel à des masseuses. Il fréquente aussi le Sud de la France (son avion atterrit et décolle des aéroports de Nice et Marseille). À cette période, il entretient une relation avec une Française de 26 ans, qu’il emmène partout dans le monde.

A Paris, Epstein veut un très grand appartement. A partir de 2001, Jeffrey Epstein vient plus régulièrement dans la capitale et il embauche un majordome, un franco-brésilien, qui a déjà travaillé auprès de riches personnalités, comme François Dalle, ex-patron de L’Oréal, ou l’actrice Jacqueline Delubac, ex-femme de Sacha Guitry.

A cette période, au tout début des années 2000, le milliardaire loue un appartement au deuxième étage du 22, avenue Foch, à deux pas des Champs-Élysées, propriété des Assurances générales de France (AGF) puis de la société Fochal. En juin 2002, il en devient propriétaire – via sa société JEP – et débourse pour l’acquérir plus de 3,5 millions d’euros. Après quelques travaux, Epstein bénéficie ainsi d’un “pied-à-terre” de 800 m², aujourd’hui estimé dans son testament à 7,8 millions d’euros.


PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom