Saly : Le meutrier de la prostituée Anta Thiam passe aux aveux

Les enquêteurs de la brigade de recherches de la gendarmerie de Thiès ont finalement réussi à mettre la main sur le meurtrier présumé d’Anta Thiam, prostituée demeurant à Saly Tapée après cinq mois.

Selon nos confrères de « Libération », S. Lopez, un Cap-verdien travaillant dans une entreprise de pêche de la Somone a fait, lundi, des aveux aux pandores qui l’avaient complètement cerné.

Pour rappel, Anta Thiam était retrouvée morte dans sa chambre, sise au quartier Saly Tapée, dans la commune de Saly dans la nuit du vendredi 18 au samedi 19 janvier 2019. Après avoir été alertés par les voisins, les gendarmes ont découvert que Anta gisait dans une mare de sang, les mains ligotées par-derrière.

Après avoir eu des rapports sexuels avec la victime, il lui a fait comprendre qu’il n’avait pas quoi à lui payer. La victime lui indique clairement qu’’il ne sortira pas de la chambre sans recevoir la somme convenue. C’est alors que Lopez, plus fort physiquement, lui donne un coup qui l’assomme à moitié. Ensuite, il lui attache les mains par-derrière avant de sortir le fil de sa poche pour l’étrangler. Et tout ça pour une passe.

Le médecin légiste constaté ainsi la mort par strangulation de la prostituée inscrite sur le fichier sanitaire.

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom