Scandale dans la gestion des ordures , l’audit révèle un sale deal

Un véritable mystère découvert autour de l’Unité de coordination des déchets solides. Au moment ou les cris de cœur des techniciens de surface jaillissent pour faire comprendre à l’Etat leurs salaires de misères qu’ils peinent même à percevoir, des employés  fictifs perçoivent sans coup férir à la fin de chaque mois selon l’audit du service en charge de la gestion des ordures.

Ainsi l’audit révèle des surfacturations et la somme de 720 millions par an destinés à des fantômes, 261 travailleurs fictifs. Ce qui est tristement déplorable.

PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom