SCANDALE : Ndongo Diao, Daniel Goumalo Seck et les 10 Millards CFA de l’ARTP

Ndongo Diao et Daniel Goumalo Seck sont traduits ce jeudi devant la chambre de discipline et financière de la Cour des comptes. Ces anciens DG de l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (ARTP) sont poursuivis pour délits financiers.

L’on apprend qu’ils sont mis en cause « dans un dossier judiciaire relative au scandale de 10 milliards à l’Artp » », selon un rapport de l’Ige (Inspection général d’Etat), entre 2005 et 2012.

Ndongo Diao et Goumalo Seck seront jugés « pour des manquements dans le cadre des passations de marchés sans publicité suffisante par entente directe sans preuve », nous indique la même source.

L’audience renvoyée au 21 novembre

La Chambre de discipline et financière de la Cour des comptes a ordonné le renvoi du procès de Ndongo Diao et Daniel Goumalo Seck au 21 novembre prochain, comme l’avait réclamé l’avocat Me Ousmane Sèye, absent du prétoire.

Les deux anciens DG de l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (ARTP), qui ont clamé leur innocence, n’ont toujours rien livré sur le « dossier judiciaire relativement au scandale de 10 milliards à l’Artp », selon un rapport de l’Ige (Inspection générale d’Etat), entre 2005 et 2012. Me Ousmane Sèye, qui défend Ndongo Diao, était de nouveau absent du prétoire de la Chambre de discipline et financière de la Cour des comptes. 

Le procès a donc du être reporté pour la deuxième fois consécutive. Me Baboucar Cissé, constitué pour la défense des intérêts de Daniel Goumalo Seck, présentera sa stratégie de défense à la date du 21 novembre prochain.  

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom