Selon le ​Dr Maurice Soudieck Dione, les dividendes politiques de “victimisation” capitalisées par Sonko risquent de faire très mal

Le Docteur en Science politique, Maurice Soudieck Dione, considère le leader de Pastef Les Patriotes comme une véritable révélation du point de vue politique. Selon lui, Ousmane Sonko “a capitalisé la victimisation” parce que sa radiation est manifestement illégale. Dr Maurice Soudieck Dione a fait l’analyse de la situation politique actuelle.

L’invité de l’émission  “Objection” sur Sud Fm de ce dimanche 21 octobre 2018 est d’avis que cette situation est « marquée par un certain bougonnement, une certaine effervescence, c’est un climat politique surchauffé car on s’achemine vers la mise en concurrence du fauteuil présidentiel qui est le lieu de pouvoir».

L’enseignant chercheur à Université Gaston Berger (Ugb) de Saint-Louis a fait le point sur le candidat à la candidature pour l’élection présidentielle de 2019 de Pastef. Pour Dr Maurice Soudieck Dione : «Ousmane Sonko est une véritable révélation du point de vue politique, d’abord en raison de sa jeunesse, c’est un jeune leader dans un pays majoritairement constitué de jeunes qui peuvent facilement s’identifier à lui».

Poursuivant il ajoute : «Il a capitalisé les dividendes politiques de victimisations, car, explique-t-il, il a été radié de la manière dont on sait avec une échelle des valeurs qui a été en quelques sorte brûlée puisqu’on a visé la plus haute sanction, c’est-à-dire la radiation et qu’elle est faite sans pour autant respectée les formalités substantielles, c’est-à-dire de l’entendre et qu’il puisse être défendu par un Conseil».

Et, souligne-t-il, toutes ces raisons «font que la radiation d’Ousmane Sonko apparaît comme étant manifestement illégale. Il a pu capitaliser cette victimisation parce que les Sénégalais n’aiment pas l’injustice».

A l’en croire, cette place qu’occupe Ousmane Sonko dans la sphère politique est due à sa  nouvelle démarche de communication et de marketing politique qui «allient la mise en avant des débats d’idées et la mobilisation judicieuse des réseaux sociaux».

Pour le Docteur de science politique si Sonko «a une certaine crédibilité», c’est parce que c’est «une figure politique nouvelle en ce sens qu’il ne fait pas partie de cela qui sont devenus multimillionnaires ou milliardaires à la faveur de leur passage des affaires subites et brutales dans laquelle ils se sont enrichis».

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom