Sen Café Actu de ce Jeudi 19 Mars 2020 : L’essentiel de l’actualité au Sénégal

A la une  : Les mosquées, églises, hôtels fermés : Le Sénégal se prépare au confinement ; L’OMS alerte que le « pire » arrive ; 19 émigrés sénégalais venus par la route bloqués par la Mauritanie demandent l’aide à Macky Sall

1 – L’OMS met les africains devant leurs responsabilités : La déclaration du DG de l’OMS faite hier est sans appel. Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, lors d’une conférence de presse virtuelle, a insisté sur le fait que « l’Afrique devrait se réveiller, face à la menace du nouveau coronavirus, soulignant que le continent devait se préparer au « pire ». Le Sénégal est à 36 cas confirmés dont 2 guéris et 34 patients en traitement à Dakar et à Touba. Le Sénégal est le 4ème pays des plus infectés en Afrique et le 1er en Afrique de l’Ouest.

2 – Face à la propagation du coronavirus, Macky Sall prend de nouvelles mesures : Désormais, deux réunions de sécurité seront tenues chaque semaine au Palais pour la gestion de la crise, chaque ministre va débourser 1 million pour participer à l’effort national. Pour une gestion des risques engendrés par la pandémie et une transparence dans la gestion des contributions de toutes natures, Macky Sall a créé une Cellule nationale de crise et un Fonds de Riposte et de Solidarité contre les effets de la Covid-19 (Force-Covid-19). Le Président a aussi demandé aux ministres de l’Economie et celui des Finances de mettre en place un dispositif financier d’atténuation de l’impact de la crise, pour sauver les emplois, les entreprises et les ménages.

3 – Pour contrer les conséquences de la Covid-19, la Banque mondiale, le FMI, la Banque africaine de développement et la Banque islamique de développement vont sortir les chéquiers pour soutenir le Sénégal : remercié les partenaires qui ont marqué leur accord pour soutenir l’État. Il s’agit de la Banque mondiale, du Fonds monétaire, international, de la Banque islamique de développement et de la Banque africaine de Développement, entre autres.

4 – Passés par la route, 19 émigrés sénégalais bloqués par la Mauritanie : Coincés depuis 5 jours à la frontière, les émigrés sénégalais venus en convoi se disent éreintés et apeurés. Selon l’Enquête, ils demandent l’aide du Chef de l’Etat Macky Sall.

6 – Un émigré de retour au Sénégal se sentant stigmatisé et diffamé porte plainte contre ses voisins : L’homme qui a dévoilé son identité sur la RFM habite Ouakam. Djibril Diallo qui est arrivé au Sénégal le 15 mars s’est dit diffamé par des voisins qui ont fait circuler des messages le présentant comme un infecté du coronavirus. Ce qui lui a fait mal, dit-il, c’est que ses enfants, son épouse sont anéantis et stigmatisés. Sa famille ne peut même plus sortir dans la rue.

7 – Dr Abdoulaye Bousso directeur du Centre des opérations d’urgences sanitaires demande aux émigrés sénégalais de ne pas se terrer et de se signaler dès qu’ils arrivent au Sénégal : Pour leur propre sécurité, celle de leur famille et du pays, ils doivent se présenter volontairement aux services sanitaires pour les aider et surtout les tester pour s’assurer de leur état de santé.

8 – Le khalife général des Tidianes Serigne Mbaye Sy Mansour suspend les prières du vendredi et les séances de Hadratul Jummah : Les associations des Imams et Oulémas ont un soutien de taille en la personne de Serigne Mbaye Mansour qui a décrété la suspension de la prière du vendredi et les hadratul jummah jusqu’à nouvel ordre.


PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom