Sen Café Actu de ce Lundi 13 Janvier 2020 : L’essentiel de l’actualité au Sénégal

A la Une : Ouverture à Paris du procès de l’IAAF : Jour de vérité pour Lamine et Massata Diack ; Nio lank au Palais : ABC active Macky Sall ; Loi sur la criminalisation du viol : Mamadou Lamine Diallo Tekki dit avoir déjoué un plan de légalisation de l’homosexualité au Sénégal

1-ABC veut amener Nio lank au Palais : «Je leur ai demandé s’ils sont disposés à être reçus en audience par le chef de l’État. Ils m’ont répondu par oui. Ils ne s’y opposent pas. Nous sommes quand même des citoyens. Je l’ai mentionné sur le compte rendu que j’ai adressé au chef de l’État. Ils n’ont montré aucune objection sur une éventuelle rencontre avec Macky Sall. Je ne vois pas ce qui empêcherait le Président de rencontrer No Lànk qui est composé de gens qui sont extrêmement bien formés et d’une bonne courtoisie», a laissé entendre Alioune Badara Cissé sur la Rfm

2-Jour de vérité pour Lamine et Massata Diack : Le procès tant voulu par Lamine Diack s’ouvre ce matin au tribunal correctionnel de Paris et va durer du 13 au 23 janvier. Avec une prévision de six demi-journées pour débattre des responsabilités des six personnes mises en cause pour corruption et blanchiment aggravé, Lamine Diack, Papa Massata Diack, son fils, Habib Cissé, son avocat, le docteur Gabriel Dollé, les Russes Valentin Balakhnitchev et Alexei Melnikov. Mais on sait déjà que les deux Russes, et le Fils Diack pointeront au rang des absents à Paris, rapporte Igfm

3-Mamadou Lamine Diallo député de Tekki dit avoir déjoué un plan de légalisation de l’homosexualité dans la loi sur le viol : Le député affirme que n’eût été sa vigilance, une brèche pourrait être ouverte à la légalisation des actes contre-nature, des personnes âgées de plus de 18 ans. Je n’avais même pas décidé d’aller à l’Assemblée nationale le jour de l’adoption de la loi, parce qu’à mes yeux, il n’y avait pas d’enjeu. Mais comme j’avais eu vent d’incorrections dans le texte, j’ai fait le déplacement. Et c’est moi qui ai attiré l’attention des députés pour que cette partie soit retirée et ça a été fait heureusement. Je pense qu’il est toujours dans cette logique de respect des droits d’autrui, ceux des minorités. Mais ça ne passera jamais au Sénégal », informe le député

4–Ma noirceur ma fierté manifeste contre le khessal : C’est une première, la marche qui s’est passée ce week end à Kaolack. Le collectif qui regroupe des centaines de femmes a démarré ses manifestations nationales à Kaolack ville très touchée par le phénomène du khessal. Elles vont manifester dans toutes les grandes villes pour sensibiliser les femmes et demander au gouvernement d’interdire l’interdiction des produits de dépigmentation

5-Pas de passerelle, pas de TER à Thiaroye : Le Collectif des intérêts de Thiaroye gare exige une passerelle avant le démarrage du TER. Le collectif qui s’est réuni, rappelle aux autorités la promesse du Chef de l’Etat de mettre une passerelle chaque 300 mètres. Les populations de Thiaroye se disent déterminées à avoir leur passerelle

6-Oumane Sonko s’emporte contre les forces de l’ordre : En tournée à Saint louis, le responsable du Pastef, s’est vu interdire l’accès à une salle de réunion et de tenue d’un point de presse. Sonko s’est dit harcelé et persécuté par les forces de l’ordre sans raison

7-Les femmes à l’assaut des bastions des hommes : Ndeye Saly Diop Dieng ministre de femme et de la famille a lancé un mot d’ordre aux femmes pour attaquer les bastions des mairies détenus par les hommes. Elle a fait cette annonce samedi lors du lancement de la tournée nationale des femmes de l’APR à Rufisque. Pour les prochaines locales, la ministre demande aux femmes de postuler pour prendre la tête d’un maximum de mairies.


PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom