Sen Café Actu de ce Mardi 04 Août 2020 : L’essentiel de l’actualité au Sénégal

A la Une : • Disparition en série de personnalités au Sénégal : La liste s’allonge. L’ancien ministre Moustapha Sourang tire sa révérence… ; • Saccage des locaux du Journal Les Echos : Le Synpics, le Cedeps, Amnesty et le Forum civil demandent l’arrestation des fautifs et prennent les choses en main ; • Révélation de l’ancien détenu Pape Ndiaye : « La cause des crimes perpétrés par les jeunes est l’alcool vendu en sachets appelé « jakarta ».

1 – Décès de personnalités : La série noire continue. Moustapha Sourang, lui aussi, est parti sur la pointe des pieds…

Décidément, les sénégalais ne savent plus à quel saint se vouer, avec les décès en série d’autorités. Après Mansour Kama et le khalife de Médina Baye, c’est au tour de Moustapha Sourang ancien ministre et d’Alioune Badara Niang membre fondateur du Pds de tirer leur révérence, hier. Moustapha Sourang était le doyen de la Faculté des Sciences juridiques de 1984 à 1999, puis le recteur de l’Université Cheikh Anta Diop de 1999 à 2001. En mai 2001 il est nommé ministre de l’Enseignement Supérieur, un poste qu’il occupera jusqu’à sa nomination au poste de Ministre de la Justice, Garde des Sceaux, le 1er octobre 2009. Le 4 décembre 2011, il est nommé Ministre des Forces armées. En 2014, il a été nommé par le président Macky Sall président de la Commission nationale de la réforme foncière.

2 – Cheikh Ahmad Tidiane Ibrahima Niass, le khalife général de Médina Baye, dans la commune de Kaolack (centre), décédé dimanche soir à l’âge de 88 ans, sera inhumé jeudi à 17 heures, a annoncé Cheikh Mahy Aliou Cissé, son porte-parole.

« Dans un premier temps, nous avons choisi mercredi pour l’inhumation, que nous avons reportée à jeudi, à 17 heures », a-t-il dit, précisant que l’enterrement du guide religieux aura lieu à Médina Baye.

« De hautes autorités de plusieurs pays dont le Nigeria, la Mauritanie et le Ghana nous ont officiellement contactés pour solliciter un décalage d’un jour, afin qu’elles puissent assister à l’enterrement. Nous leur accordons cette demande en tenant compte des profondes relations qui lient la famille de Baye Niass (le père du défunt, décédé en 1975) à ces pays », a expliqué M. Cissé.

3 – Les locaux du journal Les Echos saccagés : Le Forum civil, Amnesty Sénégal, le Synpics et le CEDEPS dénoncent et exigent des poursuites

Les assaillants, qui disent être des disciples de Serigne Moustapha Sy, ont tout renversé sur leur passage, hier dans les locaux du journal. Pour rappel, le journal a écrit, ce lundi, que le guide religieux serait positif au coronavirus.

Suffisant pour que des voix s’élèvent pour dénoncer l’attaque. «Le Forum civil condamne sans réserve l’acte de vandalisme dont le journal « Les Echos » est victime. Le Forum civil témoigne sa solidarité indéfectible aux travailleurs du journal et à la presse dans toutes ses composantes», a condamné l’organisation de la société civile. Non sans appeler les citoyens à la sérénité et au respect des lois et règles de la République. Le Forum civil demande à la justice à ouvrir une enquête pour situer les responsabilités.

Amnesty International Sénégal a réagi. « Nous condamnons fermement l’attaque perpétrée ce jour contre les locaux du journal Les Echos. Nous encourageons les responsables du journal à porter plainte afin qu’une enquête soit diligentée pour identifier les auteurs de cet acte délictueux et les traduire en justice ». 

Le Synpics et le CEDEPS, organisations des professionnels et des patrons des médias, exigent l’arrestation des auteurs de ce saccage inacceptable et prennent le dossier en main.

4 – Accident mortel à Zac Mbao : Deux personnes mortes sur le coup et plusieurs blessés graves. C’est le bilan d’un accident survenu à Zak Mbao ce lundi, en début de soirée.

En effet, un minibus de Transport en commun, de marque Tata, a violemment percuté les bretelles avant de se renverser. Il s’agit de la ligne 51, renseigne la RFM.

5 – L’’agresseur du professeur Moussa Seydi condamné à six mois de prison avec sursis.

Amadou Ngom Guèye retrouve la liberté après quelques jours en détention. L’ingénieur, accusé d’avoir agressé le professeur Moussa Seydi, a écopé de six mois assortis de sursis. Une condamnation plus souple que Le réquisitoire du procureur qui avait demandé six mois ferme contre l’émigré. Amadou Ngom Guèye a été sauvé par le Pr Seydi qui s’est désisté en tant que partie civile.

6 – Révélation de l’ancien détenu Pape Ndiaye libéré lors de la Tabaski, après 24 ans de détention : L’alcool vendu sous forme de sachets de 100 francs, les « jakarta » est la principale cause de la criminalité chez les jeunes

Les jeunes accusés de meurtres ou d’autres crimes qui m’ont trouvé en prison, y sont à cause de l’alcool. Contrairement à l’imaginaire populaire, c’est moins la cocaïne ou le yamba qui font des dégâts. Les jeunes sont en train d’être décimés par les dosettes d’alcool appelées « jakarta ». L’alcool est devenu trop accessible pour les jeunes et sous son emprise, ils commettent l’irréparable. Il faut arrêter la vente de l’alcool « jakarta » .

7 – Le PSG veut vendre Gana après la ligue des champions :

C’est le site Le10Sport qui donne l’information selon laquelle le PSG souhaiterait se séparer d’Idrissa Guèye lors de ce mercato estival. 

Selon la source, le directeur sportif du PSG, Leonardo, serait en passe pour boucler la vente de l’ancien joueur d’Everton. Un départ qui pourrait avoir lieu après la Ligue des Champions.

Toujours le média Le10Sport, Idrissa Guèye intéresse plusieurs écuries anglaises. En effet, Manchester United est récemment venu aux renseignements selon la source. Wolverhampton a également un œil sur lui. Pas assez tranchant depuis sa prestation flamboyante contre le Real Madrid, le milieu sénégalais fait l’objet e plusieurs critiques ces derniers jours. Il resterait clairement une option de ventes pour le PSG qui cherche d’autres renforts au milieu du terrain.


PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom