Sen Café Actu de ce Mardi 14 Janvier 2020 : L’essentiel de l’actualité au Sénégal

A la Une : Atteinte aux mœurs : Jamra porte plainte contre Rangou ; Sida au Sénégal : les américains sortent les chiffres, 30% d’infectés dans la nature ; Procès : Lamine Diack victime des lenteurs venues de Dakar, le procès renvoyé en juin

1-Chiffres du Sida : Le Sénégal est à 72% de personnes vivant avec le VIH dépistées, 87% sont traitées et 79% ne transmettent plus la maladie. The U.S. President’s Emergency Plan for AIDS Relief (PEPFAR), programme américain déroulé au Sénégal, veut atteindre les cibles et les objectifs suivants (90% vivant avec le VIH soient dépistés, 90% soient traités et 90% ne transmettent plus la maladie, informe l’ambassade des USA à Dakar. Il faut noter qu’il y a 30% des infectés qui sont dans la nature et qui constituent un vrai danger.

2- Diack : Lamine Diack n’est pas content du report de son procès qui s’est ouvert hier à Paris, lui qui espérait en finir avec « l’injustice » qu’il vit depuis 4 ans, devra attendre jusqu’en juin pour faire face à ses accusateurs. Le juge a reporté l’audience pour avoir reçu tardivement des éléments du dossier fournis par le Sénégal

3-Les enseignants et étudiants en grève, le G20 passe à l’acte : Malgré les assurances du ministère de la Fonction publique qui a fait face à la presse pour les rassurer, les enseignants affiliés aux centrales du G20 désertent les classes aujourd’hui. La Fonction publique a révélé avoir pris 25 mille actes pour régulariser la situation de près 47900 agents entre 2017 et 2019. Au même moment, trois universités ont décrété une grève aussi. A l’UGB, les étudiants ont décrété 120 h de restauration gratuite et sans ticket, à Bambey, 72h sans cours ont été aussi lancées hier. A l’Université technique de Kaolack c’est aussi la grève pour 24h

4- Dialogue national, c’est parti : Le Comité de Pilotage se réunit ce mardi à la Salle de Conférence du 10 e étage du building administratif Mamadou Dia, sous la présidence effective du Président du comité Famara Ibrahima Sagna. Cette première rencontre se tient après des rumeurs de mésentente entre le Général Niang qui conduit les travaux du dialogue politique et Famara Ibrahima Sagna le boss du dialogue national

5-Thione Seck sera rejugé le 17 février : La Cour d’Appel a décidé de reprendre le procès de Thione Seck et de son co-inculpé Alaye Djité. Le patron du Ramdan avait bénéficié d’une liberté provisoire après 8 mois de détention avant que le tribunal n’annule la procédure. La Cour d’Appel n’étant pas d’accord avec cette décision va reprendre le procès le mois prochain. Cependant, les avocats du lead vocal du Raam-Daan ne sont pas d’accord avec cette décision prise, ce lundi, par la Chambre correctionnelle de la Cour d’appel de Dakar. Ils ont indiqué qu’ils vont l’attaquer afin qu’elle soit annulée, informe E-Média

6-Audience au Palais : Le collectif Nio lank répond à l’invitation mais pose une condition. Selon Daouda Guèye interrogé par la Rfm, ils sont d’accord sur le principe de rencontrer le Chef de l’Etat mais ils demandent au préalable la libération de Guy Marius Sagna et de ses co-inculpés

7-Jamra traine Rangou chez le Procureur : « Insensible à la vague d’indignation suscitée par la mise en ligne de son scandaleux spot, faisant la promotion de sa sulfureuse « soirée privée », dont le lieu, disait-elle sur ses affiches, est gardé « strictement confidentiel »; et en dépit du tollé suscité par ses frasques à répétition, dans une demie-nudité envahissante et choquante sur les réseaux sociaux, « Rangou » promet de récidiver le 11 février prochain, au mépris des dispositions du Code pénal (article 318) sur « l’outrage public à la pudeur » et « l’attentat aux bonnes mœurs ». Au terme de sa réunion extraordinaire, prévue ce vendredi 17 janvier 2020, après la « Salatul Jumah », le Bureau exécutif de JAMRA adressera une saisine officielle (étayée de pièces à conviction, physiques et électroniques) à la Brigade des moeurs, assortie d’une plainte au Procureur de la République », informe Mame Mactar Guèye.

8-Mauvaise nouvelle pour le cinéma sénégalais : le film « Atlantique » de Maty Diop éliminé de la short list des Oscars : C’est la déception pour l’équipe de Maty Diop coiffée au poteau par le film « Les Misérables » de Ladji Ly qui est finalement sélectionné dans la catégorie « meilleur film international ». La cérémonie des Oscars aura lieu le 9 février prochain

PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom