Sen Café Actu de ce Mardi 14 Juillet 2020 : L’essentiel de l’actualité au Sénégal

A la une : Rapports de l’IGE : Libération liste quelques pépites…. ; • Nouvel Arrêté du ministre de l’Intérieur : Le port du masque devient encore obligatoire pour 3 mois au Sénégal ; • Affaire des gazelles Oryx : Maitre Wade, les jeunes de Ranérou et le PASTEF portent plainte contre Abdou Karim Sall

1 – Rapports de l’Inspection générale d’Etat remis au Président Macky Sall : Il s’agit des rapports 2016, 2017 et 2018-2019 dont le Forum civil exigeait la publication depuis plusieurs mois.

Nos confrères de Libération livrent quelques détails, dans leur livraison de ce mardi. L’ARTP offre 8 milliards à Expresso, La Délégation générale à la Francophonie passe 65,6 milliards de gré à gré et maquille ses comptes ; un chapiteau acheté à 406 millions introuvable, Richard Athias enrichi sans cause. Un ministre oublie de rendre trois voitures de son ministère. Au ministère de la culture, des millions puisés du Fonds d’aide aux artistes pour arroser un organe de presse, 78 employés fantômes. A L’APROSI, l’ancien DG « se prête » 274 millions » et se tape trois villas de fonction en plus d’une indemnité de logement.

2 – Le ministre de l’Intérieur proroge le port obligatoire du masque pour une durée de 3 mois : Aly Ngouille Ndiaye a pris un Arrêté qui prescrit le port obligatoire pour les trois prochains mois. L’Arrêté a été publié au Journal Officiel rendu public ce lundi.

« Est prescrit le port obligatoire de masque de protection pour une période de trois (03) mois, afin de limiter la propagation de la maladie de la Covid-19 dans les lieux publics et privés ci-après : les services de l’Administration publique, quel qu’en soit le mode de gestion, les services du secteur privé, les lieux de commerce, les moyens de transport », lit-on dans le texte du ministre de l’Intérieur.

3 – Maitre Wade, les jeunes de Ranérou et le PASTEF portent plainte contre le ministre de l’environnement

Les jeunes de Ranérou exigent leur retour des gazelles Oryx dans la réserve Katane et la démission du ministre. Les jeunes du département de Ranérou ont aussi décidé de porter plainte contre Abdou Karim Sall. Les jeunes du PASTEF de Pikine aussi le PDS, sur l’instruction de leur SG Maitre Wade, ont décidé, hier, de porter plainte contre le ministre de l’environnement.

4 – L’AFTU recule : « Finalement, il n’y aura plus de hausse des tarifs du transport. On a tout laissé tomber »

Selon le patron du transport urbain, Mbaye Amar président d’AFTU, la décision était juste un cri du coeur. Les acteurs voulaient alerter l’Etat. » Si vous voyez le document (portant hausse des tarifs), il n’y a ni mon cachet, ni ma signature. Ce sont les jeunes qui voulaient alerter « , souligne-t-il.

Si l’on en croit Amar, contacté par seneweb, la manœuvre a porté ses fruits, puisque l’Etat les a appelés à la discussion, hier. Une occasion qui a permis de suspendre la mesure tout en posant les revendications sur la table de l’autorité.

« Nous leur avons demandé de nous aider. Nous avons demandé une subvention, nous avons aussi demandé 10 places debout, avec le contrôle des policiers », détaille le président de AFTU. Les transporteurs ont également demandé à l’Etat d’intercéder en leur faveur auprès des banques et sociétés d’assurance afin qu’elles tiennent compte des effets du Covid-19.

5 – Gestion de la pandémie Covid-19 : Le ministère de la santé prend de nouvelles mesures

Les autorités sanitaires du Sénégal ont pris de nouvelles mesures pour la prise en charge des malades du covid-19, en diminuant le nombre des tests et en se consacrant à la gestion des patients vulnérables. Nos confrères de l’Obs révélaient quelques détails de la nouvelle stratégie du ministère de la santé. « Avec la méthode actuelle, on ne teste plus les cas contacts. Et si nous testons des personnes dont la moyenne d’âge tourne autour de 20 ans, nous ne les hospitaliserons pas, nous leur recommandons juste de retourner chez eux et de respecter les mesures barrières ». Ces mesures ont été confirmées par Dr Ousmane Guèye, hier au micro d’Assane Guèye. Le directeur du Service de l’éducation pour la santé annonce que les personnes à risque et âgées de plus de 60 ans sont désormais prioritaires pour les tests et les hospitalisations.

6 – Affaire Atepa-Haby Ndour : Le tribunal de Dakar a renvoyé au 28 juillet 2020, le procès Atépa-Aby Ndour pour jugement. Pour rappel, l’architecte Pierre Goudiaby Atépa a porté plainte contre la chanteuse pour diffamation, après que cette dernière a déclaré dans un live sur Facebook, avoir été victime de chantage sexuel.

7 – Fermeture des mosquées et des daaras à Tivaouane : Le Khalife Général Serigne Babacar Sy Mansour assume et explique. Voici la déclaration du marabout qui répond aux critiques de la décision de fermeture des mosquées dans la ville sainte.

« Lorsque nous, nous avions commencé confiner ce n’est pas à cause de la mesure étatique. Quand l’Etat nous a demandé de fermer les lieux de culte, nous, de notre côté, nous avions déjà programmé de le faire.
Nous avions déjà préparé l’alimentation des enfants qui étudient dans les Daaras, leur logement et tout. Nous avions annulé la Ziara, le Gamou de Sokhna Oumou. En ce moment-là l’Etat n’avait rien dit. Si l’Etat nous avait demandé de fermer alors que la Charia nous l’en interdisait, on ne fermerait pas les lieux de culte. Quand l’Etat instituait la mesure, nous avions déjà fermé. Moi-même les responsables de l’Etat m’ont appelé pour m’informer qu’ils ont décidé d’ouvrir les lieux de culte. Et qu’ils veulent que ceux qui vont à la prière emmènent leur natte avec eux, portent un masque etc. Je leur ai dit que nous, ce n’est pas l’Etat qui nous a poussés à fermer les lieux de culte. L’Etat n’est pas l’autorité de la religion. C’est lui l’autorité du pays mais pas celle de la religion. Et surtout que c’est un Etat laïc. Ce n’est pas être contre l’Etat, mais ce sont nos réalités. Nous dirons toujours la vérité ici. »


PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom