Sen Café Actu de ce Mardi 19 Novembre 2019 : Le résumé de l’actualité Au Sénégal

A la Une du Sénégal : Colette est allée rejoindre son Senghor ; Viol d’un monstre à Thiès : le violeur d’un bébé de 18 mois met le tribunal en colère ; Le désarroi des insuffisants rénaux

1-Colette Senghor a tiré sa révérence hier : Colette Hubert de Betteville, la veuve de l’ancien président du Sénégal Léopold Sédar Senghor est décédée hier à Verson, à l’âge de 94 ans. Native de Normandie en France, Colette va surement être inhumée aux cimetières de Bel Air aux côtés de son défunt époux Léopold Sédar Senghor

2-Un monstre mis au gnouf à Thiès : Un homme répondant au nom de Youssou Dièye viole un bébé de 18 mois et se réfugie chez son marabout, selon Libération. L’avocat général, dans tous ses états, demande une peine de 10 ans pour le violeur de bébé

3-Forum sur la Paix et la sécurité : Macky Sall sermonne l’ONU : «Il ne s’agit pas de faire le procès de l’Onu. Et l’Onu, c’est nous-mêmes. Mais, il faut qu’elle accepte de se réformer et de réformer ses procédures». Il faut un mandat robuste au Mali, mais aussi dans le Sahel pour qu’on en finisse avec ce qui se passe », selon le chef de l’état du Sénégal

4-Bougazelli toujours en cavale : le député n’a pas encore fait le déplacement à la Section de recherches de la gendarmerie. Le Témoin s’interroge sur la main « qui protège Bougazelli ? ». D’autres sources font état d’une absence de convocation par la gendarmerie. L’Obs s’interroge sur l’attitude de la gendarmerie. Ses 6 présumés complices, dont un mineur, ont bénéficié d’un retour de parquet hier

5-Les chiffres inquiétants sur les insuffisants rénaux : Selon Hamidou Diallo président de l’association des insuffisants rénaux, 1 million de Sénégalais souffre d’insuffisance rénale aiguë, dont 20 000 insuffisants rénaux chroniques silencieux. Et sur ces 20.000, l’Etat ne prend en charge que 1000 personnes. Dans ce lot, 750 se soignent dans le secteur public et 250 dans le privé. Or, dans le privé, la séance de dialyse est à 195.000 francs la semaine, soient 849.000 francs le mois, 9 millions 600 mille francs l’année et 96 millions pour les 10 ans. « Si vous n’avez pas les moyens, vous mourez, à cause de l’hémodialyse, chaque jour 2 personnes meurent au Sénégal », informe-t-il.

6-Candidature à la mairie de Dakar : Moustapha Cissé Lo menace Amadou Ba et Abdoulaye Diouf Sarr. «Abdoulaye Diouf Sarr a plein droit de se présenter, de même qu’Amadou Ba, mais je vais tous les battre. Je ne suis pas leur égal, la mairie de Dakar, ce n’est pas pour n’importe qui. Même le Président Macky Sall ne peut pas m’empêcher de me présenter à ces élections, parce que je l’avais soutenu quand il briguait le suffrage des Sénégalais pour la magistrature suprême», soutient le député Cissé Lo

7-Traités de mercenaires pires que Daesh, les journalistes très remontés contre Maitre Baboucar Cissé : « Au cours d’une plaidoirie tenue jeudi 14 novembre 2019 au tribunal de Dakar, dans une affaire de diffamation, Monsieur Cissé qui défend les intérêts du demandeur Pape Thialiss Faye a traité les journalistes de terroristes pires que Daesh. Cette violente sortie, qui plus est, procède d’une généralisation imprudente, renseigne si besoin en était, d’un mépris insolent à l’endroit de toute une corporation de la part de Baboucar Cissé. » Monsieur le bâtonnier, s’il y a un instrument que les deux corporations, d’avocats et de journalistes partagent, c’est l’existence d’un code déontologique », a écrit Bamba Kassé dans sa lettre de protestation envoyée au Bâtonnier de l’Ordre des avocats.

PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom