Sen Café Actu de ce Mercredi 08 Juillet 2020 : L’essentiel de l’actualité au Sénégal

A la Une : • Babacar Ngom de la Sedima va parler ce jeudi… ; • Covid-19 : Les techniciens de la santé décident de suspendre les prélèvements à partir d’aujourd’hui ; • Ouverture du trafic aérien, Le Sénégal et l’Europe vers un accord vendredi prochain

1 – Litige de Ndingler : Babacar Ngom boss de la Sedima parle demain jeudi. Le PDG du groupe Sedima a décidé de prendre la parole pour s’expliquer sur le litige foncier qui l’oppose aux populations de Ndingler, un village situé dans la commune Ndiaganiao. D’après une note de son service de communication, rendue publique hier, la rencontre entre Babacar Ngom Ngom et les journalistes est prévue, ce jeudi, 9 juillet. Babacar Ngom qui fera face à un panel de journalistes va s’exprimer sur plusieurs questions de l’actualité.

2 – Situation incompréhensible : Le coronavirus est entré dans les locaux de la compagnie Air Sénégal. Selon nos confrères Les Echos, 5 cas de Covid-19 ont été détectés dans la boite mais les responsables de l’entreprise refusent de fermer les locaux.

3 – Rupture du médicament pour les épileptiques, la PNA rassure : « Le Phénobarbital sera disponible d’ici la fin de la semaine ». « Suite aux informations relayées par une certaine presse portant sur une rupture de phénobarbital au Sénégal (secteur privé et public confondus) pour cause d’arrêt de fabrication par l’usine Medis fermée depuis décembre 2019, la PNA a importé 15 000 boîtes de 100 qui viennent d’arriver à l’aéroport et qui sont en cours de dédouanement. L’autorisation d’importation étant disponible, ces médicaments pourront être livrés d’ici la fin de la semaine », a informé le service de communication de la Pharmacie nationale d’approvisionnement (PNA).

4 – Covid-19 : Les techniciens de la santé boycottent les prélèvements à partir d’aujourd’hui. Selon Dakaractu, les agents et plus précisément des techniciens de la santé affiliés à la CNTS/FC, sont montés au créneau ce mardi, pour dénoncer leur statut dans la fonction publique. Face à la presse, les agents de la santé après avoir montré leur ras-le-bol, ont décidé de ne plus faire de prélèvements pour la Covid-19 à partir de mercredi et une batterie de mesures pour exiger le Chef de l’État à respecter ses engagements sans quoi, ils sont prêts à aller au front et adviendra que pourra. C’est Cheikh Seck, le SG du cadre unitaire des syndicats de la santé qui a lu le mémorandum pour alerter le gouvernement. Une grève générale est prévue les 4 et 5 aout.

5 – Covid-19 : Malgré la fausse impression des chiffres du point de situation : Dakar cède sous le poids de plus de 5600 cas. Selon Vox Populi, les quatre districts de la capitale explosent avec plus de 4000 cas détectés à ce jour. Dakar-Ouest (Ngor, Ouakam, Yoff, Mermoz, Sacré cœur : 1139 cas ; Dakar centre (Grand dakar, Biscuiterie, Amitié Point E, Gueule Tapée Fass Colobane, Hlm, Sicap Liberté, Castors Derklé,, Hann Bel Air avec 1040 cas ; Dakar Sud : (Plateau, Medina et Gorée : 981 cas) ; Dakar Nord ( Grand Yoff, Patte d’Oie, Parcelles assainies, et Cambérène : 951 cas).

6 – Déballage : Bougazelli face à la presse samedi prochain à Guédiawaye. « Il va solder ses comptes avec ses détracteurs et surtout apporter des précisions sur cette affaire de faux billets », informe un de ses proches Matar Dramé cité par nos confrères de Senego. Même s’il évoquera l’affaire des faux billets, Bougazelli n’en parlera pas beaucoup, ajoute Matar Diamé. « Comme l’affaire est toujours pendante devant la justice, il dit qu’il ne veut pas, pour le moment, largement revenir sur la question. Mais ce samedi 11 juillet, il fera face à la presse pour répondre à certains ‘journalistes-politiciens’ et même à des responsables politiques de la mouvance présidentielle qui ont profité de l’occasion pour salir son image. Eux qui payaient une certaine presse pour qu’on dise du mal de lui. Après ce face à face avec la presse, il va convoquer une assemblée générale. S’en suivra un grand meeting, si toutefois la Covid-19 quitte le Sénégal, définitivement ».

7 – Reprise du trafic aérien entre le Sénégal et l’Europe : Rendez-vous vendredi pour finaliser les discussions. Le Sénégal se félicite de la tenue, hier, au Ministère des Affaires Etrangères et des Sénégalais de l’Extérieur (MAESE), sous la présidence du Ministre Amadou Ba, des discussions diplomatiques entre le Sénégal et l’Union Européenne portant sur l’ouverture de leur territoire respectif aux ressortissants de pays tiers, en présence du Secrétaire Général du Ministère de la Santé et de l’Action Sociale (MSAS) et de celui du Ministère du Tourisme et des Transports Aériens (MTTA), représentant le Ministre Alioune SARR. Les discussions qui se sont déroulées dans une ambiance cordiale ont montré une réelle volonté de toutes les parties de trouver une solution. C’est d’ailleurs dans ce cadre que le MSAS et le MTTA vont transmettre à l’UE les dernières mesures sanitaires prises pour alimenter leur documentation. Tout en précisant que la première liste publiée n’est que provisoire et étant appelé à une révision régulière, l’UE a tenu à rappeler toute l’importance du Sénégal dans les relations de coopérations qui les lient et réaffirme sa ferme volonté de tout mettre en œuvre dans la recherche d’une solution. Et pour y parvenir, les deux parties se sont données rendez-vous vendredi prochain pour la poursuite de ces discussions pour une solution profitable à tous.


PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom