Sen Café Actu de ce Mercredi 11 Décembre 2019 : Le résumé de l’actualité au Sénégal

A la Une : Cadeau de nouvel an aux travailleurs du privé du Sénégal : ils verront leurs salaires augmenter dès le 1er janvier ; L’aveu du directeur national de la pharmacie : Il n’y a pas assez d’argent pour acheter les médicaments dont les sénégalais ont besoin ; La Senelec et la communauté layène perdent un pilier, Seydina Kane est décédé hier

1-Le cadeau de noël du gouvernement du Sénégal et du patronat aux travailleurs du secteur privé : les centrales syndicales et le patronat ont signé hier, à la surprise générale, un document attestant de l’augmentation des salaires des travailleurs du secteur privé à partir du 1er janvier. Une revalorisation de 5 à 8% sera effective en début d’année pour les travailleurs

2-Les enseignants du Saems-Cusems abandonnent les salles de classes pour 48h : le mouvement de grève des enseignants se radicalise ce mercredi surtout dans l’étendue de la région de Dakar avec le débrayage prévu ce matin et demain pour exiger le payement par le gouvernement des indemnités dues aux enseignants

3-L’ancien commissaire Cheikhna Keita demande une protection technique de la Présidence, après la faille de sécurité provoquée par Guy Marius Sagna : «Un lieu qui est gardé de près avec des sentinelles devant, doit être protégé de manière rigoureuse. L’espace de devant doit être neutralisé pour que personne ne puisse se comporter de la sorte, quel que soit le besoin qu’il a de s’exprimer. Cela devait être fait depuis que les gens menaçaient de s’approcher du palais pour se tuer ou s’immoler. On devait y penser. Donc, aujourd’hui, il faut que l’on trouve des réponses plus techniques, en tenant compte de l’urgence qu’il y a de protéger le palais», a-t-il soutenu sur iRadio.

4- Le Directeur général de la Pharmacie et du Médicament révèle qu’il n’y a pas assez d’argent pour acheter les médicaments : Expliquant les raisons des ruptures de médicaments, le directeur a indiqué que « cette situation est liée à une tension de trésorerie, mais elle est sur le point d’être réglée ». Dr Yérim Mbagnick Diop rassure que d’ici peu, les populations vont disposer de médicaments à suffisance et de qualité. Sur les faux médicaments, Dr Diop a informé que « des initiatives sont en cours pour éradiquer la vente de faux médicaments à Keur Serigne Bi, à Dakar et à Touba ».

5-Le Forum du justiciable exige des explications sur la révélation de Birahim Seck au sujet du chèque de 5 milliards remis à un fonctionnaire : Babacar Ba se dit «soucieux de la transparence dans la gestion des finances publiques, et que cette révélation «d’une gravité extrême» ne doit pas passer sous silence. La question, dit le Forum du justiciable, «devrait au contraire amener les autorités habilitées à réagir et à édifier les Sénégalais». Babacar Ba et ses amis pensent «qu’au-delà de la dénonciation, Birahim Seck) doit édifier les sénégalais et saisir les organes de contrôles compétents »

6- le Sénégal ferme définitivement la page de la centrale à charbon de Bargny ! L’annonce a été officialisée par le président de la République, Macky Sall, qui explique l’annulation du projet très controversé par la volonté de respecter les engagements du pays dans le cadre de l’Accord de Paris. Le Sénégal suit ainsi la voie tracée par le Kenya dont le Tribunal National de l’Environnement (NET) avait déjà annulé la licence accordée à AMU Power pour un autre projet similaire, rappelle I-Média

7-Seydina Kane ancien DG de la Senelec tire sa révérence : La communauté Layène et la Senelec viennent de perdre un des leurs. Seydina Kane, ancien Dg de la Senelec et ministre conseiller de Macky Sall, est décédé hier des suites d’une longue maladie. Seydina Kane connu pour sa discrétion et sa générosité a été un pilier de la communauté layène en président aux destinées du Groupement Central.

PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom