Sen Café Actu de ce Samedi 08 Août 2020 : L’essentiel de l’actualité au Sénégal

A la Une : • Gestion de la pandémie : Les mesures du gouvernement laissent perplexes ; • Covid-19 au Sénégal : Les chiffres indexent les jeunes « qui tuent les personnes âgées »  ; • Nouvelles offres : L’ARTP suspend ses offres, Sonatel Orange veut négocier.

1 – Nouvelles mesures annoncées par Aly Ngouille Ndiaye : Des décisions qui laissent perplexes :

Les mesures annoncées hier par le ministre de l’Intérieur, reprises dans la presse de ce samedi, laissent penser que le gouvernement n’est pas allé au bout de sa logique. Comme l’a souligné Bouba Ndour, hier dans l’émission Jakaarlo, des mesures doivent être plus courageuses et précises pour attaquer les cérémonies familiales comme les baptêmes, mariages, funérailles. Selon Bouba Ndour, compiler des centaines de personnes dans une maison est très risqué.

Pour rappel, voici les mesures annoncées par le ministre de l’Intérieur :

  • Interdiction des rassemblements au niveau des plages, des terrains de sport, des espaces publics et des salles de spectacle
  • Interdiction de toutes manifestations sur la voie publique spécialement dans la région de Dakar,
  • Port obligatoire du masque dans les services de l’administration et du privé, dans les commerces, les transports,

2 – Covid-19 au Sénégal :  Les chiffres qui accablent les jeunes : 158 des 213 morts sont des personnes âgées :

Certains parlent, depuis la publication des chiffres par le ministre de l’Intérieur, d’une hécatombe dont les jeunes sont responsables. En effet, pour les personnes décédées des suites de la maladie à coronavirus sur l’ensemble du territoire national selon les chiffres officiels, le ministre renseigne que sur les 213 décédées 2 sont relevés dans la tranche d’âge de 5 à 19 ans, 8 dans la tranche d’âge de 20 à 39 ans, 45 de 40 à 59 ans et 158 sont dans la tranche d’âge de plus de 60 ans. Aly Ngouille Ndiaye de préciser que seuls 10 malades âgés de moins de 40 ans sur plus de 6.000 malades sont décédés contre 203 décès sur 4.614 sur la cible des plus de 40 ans avec un chiffre alarmant de 158 décès pour ceux qui sont âgés de plus de 60 ans.

Pour une explication de ces résultats, le ministre confie que les jeunes constituent des vecteurs de transmission du virus aux personnes âgées et que ces derniers en meurent.

3 – Viol présumé d’une malade du Covid-19 dans un CTE par un de ses agents, la Croix-Rouge publie un communiqué et s’explique :

« Un volontaire hygiéniste de la Croix-Rouge sénégalaise a été accusé d’attouchements sexuels sur une patiente atteinte de Covid-19. Les faits remonteraient au 29 juin 2020 dans un site de prise en charge extrahospitalière de la place. Le mis en cause a bénéficié de deux recours de parquet. Il est entre les mains de la justice », a déclaré la Croix-rouge sénégalaise qui déplore les accusations de viol sexuel incriminant un volontaire hygiéniste sur une patiente atteinte de COVID-19. « la Croix-Rouge sénégalaise déplore cette situation de fait qui ternit déjà l’image de l’Institution humanitaire nationale, fondée sur des Principes fondamentaux du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge ».

Le volontaire c’est une personne disposée et apte qui consacre son temps libre de façon désintéressée pour la mise en œuvre des activités humanitaires. Une tâche très bien menée par les volontaires de la Croix-Rouge depuis le début de la pandémie, et bien appréciée par les pouvoirs publics et partenaires de la Société nationale. Cette situation ne devrait pas occulter les efforts fournis par les volontaires de la Croix-Rouge dans la riposte contre la Covid-19 sur l’ensemble du territoire national »

4 – L’ARTP suspend ses offres : Sonatel Orange justifie les nouvelles offres commerciales et propose des échanges avec l’Autorité de régulation :

Dans un communiqué rendu public, hier, « Sonatel Orange rappelle que toutes ses initiatives commerciales, notamment le lancement de nouvelles offres ou leurs évolutions, sont concertées avec l’ARTP dans le respect des textes en vigueur.
Sonatel Orange rappelle qu’à travers cette nouvelle gamme de forfaits mobiles, les tarifs ont baissé pour 91% des clients concernés, notamment ceux ayant les pouvoirs d’achat les plus faibles.
En effet, à travers l’amélioration des offres « jour » et l’introduction d’offres « semaine » avec un débours plus accessible, Sonatel Orange a pour objectif de répondre aux besoins accrus de communication des Clients en cette période de pandémie Covid 19.

Sonatel Orange va poursuivre ses échanges avec l’ARTP et toutes ses autres parties prenantes, et s’engage à continuer à offrir à ses clients une accessibilité toujours meilleure aux dernières technologies de communication, une qualité de service aux normes internationales et des prix adaptés favorisant l’inclusion numérique et sociale de tous », informe le communiqué des services de Sonatel Orange.

5 – Placement sous mandat de dépôt des auteurs du saccage des locaux du journal Les Echos : Les 6 assaillants envoyés en prison

Le Procureur criminalise les faits, le Doyen des juges se charge du dossier d’instruction. Selon les Echos, le Procureur vise l’association de malfaiteurs et le pillage de biens immobiliers appartenant à autrui et les agresseurs risquent entre 10 et 20 ans de réclusion criminelle.

6 – La Déléguée Générale du Canada au Sénégal licenciée, elle interdisait aux sénégalais de parler wolof

Fatima Houda-Pepin n’est plus déléguée générale du Québec au Sénégal. Elle a été congédiée. Et, un processus de remplacement sera entrepris sous peu afin de désigner la personne qui lui succédera, rapporte ici.radio-canada.ca.

La carrière diplomatique de l’ex-députée libérale Fatima Houda-Pepin aura été de très courte durée. A peine un an à Dakar.  Vendredi, le ministère des Relations internationales a annoncé qu’il mettait un terme à son mandat à la tête de la délégation générale du Québec à Dakar, au Sénégal, après avoir mené une enquête sur sa gestion des ressources humaines au sein du personnel de la délégation. Des employés locaux n’auraient pas apprécié de se faire imposer le français en tout temps et non le wolof, leur langue maternelle. Certains agents sénégalais avaient même démissionné.

7 – Pendant ce temps, Jamra a déposé sa plainte contre les séries « qui pervertissent les jeunes » au CNRA

Selon le document de l’Ong Jamra, « le plaidoyer des 48 cosignataires de la plainte de JAMRA a donc bien été reçu par les autorités de l’organe de régulation de l’audiovisuel. Pendant deux tours d’horloge, la délégation des plaignants, conduite par Serigne Bassirou Macké Cheikh Astou Fall (neveu du Khalife de Touba, et petit-fils de MameCheikh Ibra Fall), s’est fidèlement fait l’écho de l’indignation de milliers de pères et mères de familles, légitiment inquiétés par la banalisation à outrance de graves contre-valeurs qui, grâce à l’influence subliminale des séries télévisées perverses sont en train de se transformer subtilement dans les frêles esprits des adolescents en « normalité »». Les producteurs de la série « Infidèles » seront auditionnés par le CNRA lundi prochain.


PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom