Sen Café Actu de ce Samedi 18 Juillet 2020 : L’essentiel de l’actualité au Sénégal

A la Une • Incident diplomatique : La Suisse soutient son ambassadrice ; • Tests Covid-19 payants au Sénégal : Le directeur des laboratoires du ministère de la santé apporte des éclaircissements ; • Le Centre Abdou Diouf de Diamniadio attaqué par le feu

1 – Incident diplomatique : La Suisse soutient son ambassadrice

Le Département fédéral suisse des affaires étrangères (DFAE) a annoncé qu’il avait pris note de la réaction du Sénégal. Toutefois, les propos du mari de M. Weichelt avaient été dits en privé et ne concernaient donc pas le travail du DFAE ou la politique étrangère suisse.
« L’ambassadrice Weichelt bénéficie du plein soutien du DFAE », a-t-il poursuivi. L’échange entre le ministère sénégalais des affaires étrangères et l’ambassadrice Weichelt a également été constructif. Le DFAE est convaincu que les “excellentes” relations entre la Suisse et le Sénégal ne seront pas affectées par cet incident.

2 – Classes intermédiaires : Le ministère de l’éducation nationale fixe les règles de passage en classe supérieure.

Selon, la circulaire signée par Mamadou Talla, les élèves en classes de Ci, Cp, Ce1, Ce2 et Cm1 n’ont besoin que d’une moyenne d’au moins de 4,5/10 pour passer en classe supérieure. Pour ceux du Moyen et du secondaire, il faut une moyenne de 9/20.
« Aucun élève ne doit être exclu pour insuffisance de résultat », indique la note ministérielle qui ajoute que « les élèves dont la moyenne est comprise entre 4 et 4,49/10 pour l’élémentaire et entre 8 et 8, 99/20 pour le Moyen et Secondaire ont la possibilité de faire des réclamations auprès du directeur d’école ou du chef d’établissement. »

3 – Tests payants : Pr Amadou Dièye directeur des laboratoires « ce n’est pas une décision de l’Etat ».

Le directeur des laboratoires au ministère de la santé est intervenu sur la RTS, pour apporter des clarifications sur l’affaire des tests payants réclamés aux voyageurs. « C’est une activité privée entre les voyageurs et les laboratoires, ce n’est pas une décision de l’Etat du Sénégal. Ce sont les pays de destination qui exigent le test au coronavirus. Le ministère de la santé a agréé les laboratoires de l’Institut Pasteur, de l’IRESSEF, de Dantec et de l’hôpital militaire de Ouakam, pour permettre aux voyageurs de faire ces tests que les autres pays demandent », a informé Pr Amadou Dièye.

4 – Ndingler : Les populations rejettent la proposition des ministres et de la SEDIMA

Comme annoncé par le ministre de l’Intérieur, le Pdg de la SEDIMA s’est rendu à Ndingler, ce vendredi, pour rencontrer les paysans avec qui il est à couteaux tirés. En présence des autorités administratives locales, Babacar Ngom a proposé aux paysans, de les laisser cultiver sur les terres litigieuses cette année. En aucun moment il n’a parlé de restitution mais plutôt d’un « prêt » d’autant qu’il devrait ainsi récupérer les terres l’année prochaine, d’après ce qu’il a expliqué. Très déterminés, les paysans ont rejeté formellement cette proposition.

5 – Reprise du trafic aérien : Air Senegal reprend les airs

Abidjan est la première ligne internationale au départ de Dakar remise en service par la compagnie nationale, hier vendredi 17 juillet. Après son retour en Côte d’Ivoire, Air Sénégal devrait assurer ses vols à destination de la sous-région (Nouakchott, Praia, Banjul, Bissau, Conakry, Freetownn, Bamako, Ouagadougou, Niamey, Lagos au Nigeria, Accra, etc.).
Si les vols de rapatriement organisés au compte-gouttes avec l’Europe ne se sont jamais arrêtés, le retour à un trafic plus normal devrait arriver en août. Quatre vols par semaine (lundi, mercredi, vendredi et dimanche à 0 h 15) sont prévus au départ de Dakar vers Roissy-CDG avec retour dans la journée à partir du 2 août. Une cinquième fréquence est attendue fin août, période la plus chargée avec la fin des vacances. Cette desserte de Paris engagera un des deux A330-900 neo qu’a reçu Air Sénégal ces derniers mois (290 sièges). Outre Paris, seules Marseille et Barcelone seront desservies dans un premier temps. Les vols vers Londres et Genève ne sont attendus qu’à l’automne. Les transatlantiques (Washington, Montréal) sont reportés sine die. Le trafic redémarre en tenant compte des ouvertures de pays possibles. La capacité des avions est naturellement revue à la baisse pour des raisons sanitaires.

6 – Une fuite d’hydrocarbures au large de Mbao. Elle provient d’un sea-line de la Société africaine de raffinage (Canalisation sous-marine permettant le transport d’hydrocarbures) situé à 700 mètres de la plage de Mbao

Selon le communiqué de la raffinerie, « un groupe, composé d’éléments de la SAR, la Haasmar et de la Marine nationale, a, à bord d’une vedette, effectué un déplacement en mer pour voir l’étendue du phénomène. A l’issue de cette visite, il a été constaté une fuite d’hydrocarbures, constituée de Fuel provenant du sea-line de la SAR situé à 700 mètres de la plage. Après constat, ils ont entrepris les actions pour réparer la fuite. La SAR assure « que des actions de décontamination seront entreprises pour annihiler toute possibilité de pollution ».

7 – Le Centre International de Conférences Abdou Diouf (CICAD) en feu : Un incendie s’est déclaré, hier dans la soirée, au CICAD.

Selon le communiqué reçu dans la soirée, « L’infrastructure principale du CICAD n’a pas été touchée par l’incendie informe le Bureau d’Architecture et de conservation des Palais nationaux (B.A.C). Le feu a été rapidement circonscrit grâce à la prompte intervention de la brigade des Sapeurs -pompiers en poste à la sphère ministérielle Ousmane Tanor Dieng. L’incendie a causé quelques dommages matériels (stocks de matériels et équipements). »


PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom