Sen Café Actu de ce samedi 22 Février 2020 : L’essentiel de l’actualité au Sénégal

A la Une : Insécurité, viols : Dakar lance « Dafa Doy » ce samedi ; Macky Sall immortalise des célébrités du Sénégal ; La meurtrière qui a poignardé et tué le bébé d’un an à Niakhar, arrêtée à Fatick

1- Dakar marche contre l’insécurité : Un collectif regroupant plusieurs organisations sous la bannière « dafa doy », descend dans la rue ce samedi matin, pour dénoncer les meurtres et viols qui sont devenus le quotidien des sénégalais. Le meurtre d’un bébé d’un an à Niakhar avant-hier est le dernier de la série macabre

2- Macky Sall immortalise des célébrités : Le Chef de l’Etat signe un décret pour changer les dénominations de certains établissements de Dakar.  Lycée de la Patte d’Oie porte le nom d’Aminata Sow Fall, celui de Yoff, Ousmane Sembène, à Ouakam c’est Ahmath Dansokho, le lycée de Mbao est rebaptisé Cheikh Hamidou Kane et celui de Diamniadio,  Ousmane Sow

3- La présumée meurtrière du bébé volé et poignardé, mise aux arrêts : Ngor Senghor, c’est le nom du bébé d’un an volé et poignardé à mort à Niakhar (Fatick) jeudi dernier. Selon la Rfm, la présumée meurtrière a été arrêtée par la gendarmerie de Fatick. Elle s’appelle Miya Ndiaye et est âgée d’une vingtaine d’années.

4- Verdict de la mission des administrateurs de la banque africaine de développement : Le niveau d’endettement du Sénégal  est élevé, il faut le maitriser. Said Maherz  chef de la mission, note toutefois que le niveau de l’endettement reste un défi, même s’il « n’est pas excessif », se situe en dessous des critères de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA) et est jugé modéré par des institutions financières. La mission est impressionnée par les performances globales du Sénégal, selon Mahrez

5- Nio Lank va manifester devant le camp pénal : Le collectif va poser un acte fort lors de sa manifestation de la semaine prochaine. Le collectif compte marcher du rond-point de la foire jusqu’à Liberté 6 en passant par le Camp Pénal où est détenu Guy Marius Sagna

6- Le cadre unitaire des syndicats de la santé pour la justice sociale veut paralyser le secteur de la santé les 25-26 février : «Tous les programmes opératoires en dehors des urgences ne seront pas exécutés, et il en sera de même pour la Dialyse, l’analyse médicale, la radiologie, la rééducation fonctionnelle, l’enseignement, la supervision, les vaccinations, les consultations générales, les soins bucco-dentaires, les consultations prénatales entre autres», a informé Cheikh Seck coordonnateur du cadre

7- Le PS et Nguéniène rendent hommage à Ousmane Tanor Dieng : La Maison du Parti a servi hier de cadre à la cérémonie de prières dédiées au défunt SG du PS. Ngueniène aussi a célébré son maire, les populations en ont profité pour demander l’achèvement des chantiers entamés par Tanor Dieng.


PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom