Sen Café Actu de ce Vendredi 03 Juillet 2020 : L’essentiel de l’actualité au Sénégal

A la Une : • Grève des médecins-doctorants, peaux de banane au ministère de la santé du Sénégal : Ibrahima Souka Ndella Diouf DRH du ministère dit ses vérités et révèle… ; • Affaire de la prise en charge de la femme en accouchement à Maguilen Senghor : L’Ordre des médecins saisi pour une plainte contre les pourfendeurs des agents de santé ; • Contentieux foncier : Aby Ndour révèle des chantages sexuels de l’architecte Atepa.

1 – Le directeur des ressources humaines du ministère de la santé dit ses vérités et balance : Ibrahima Souka Ndella Diouf DRH, mis au-devant de la scène par l’affaire des médecins doctorants, s’est entretenu avec SourceA, pour dire ses vérités et dit assumer ses positions qui n’arrangent certains tapis dans le ministère. « J’ai dit que les médecins-doctorants n’avaient pas de relation de travail avec moi et qu’ils ne pouvaient en avoir, parce qu’ils ne pouvaient pas me donner une copie de leur doctorat, qui est une pièce justificative pour moi. Il ya eu des initiatives qui étaient prises et que j’ignorais, alors que je suis le DRH. On aurait dû me consulter au moins. Il est indéniable que des gens veulent me nuire. Ma position de DRH gène quelques-uns. Peut-être qu’ils voulaient quelqu’un autre à ma place. Quand on me sollicite et que je ne peux accéder à la demande je dis non. Si c’est cela qu’ils appellent sec ou acre, je suis acre alors »

2 – Covid-19 – La Sen’Eau touchée à son tour : C’est la Direction générale de Sen’Eau elle-même qui a donné l’information : cinq agents de la société de distribution d’eau ont été testés positifs au coronavirus. Dans un communiqué exploité par Seneweb, la direction de Sen’Eau précise que deux travailleurs sont détectés au siège de Hann, deux autres à l’usine des eaux de Castors et un à la direction régionale de Rufisque. Par ailleurs, il est précisé, dans ce communiqué, qu’aussitôt après la confirmation de ces cas, toutes les mesures nécessaires ont été prises pour se conformer aux directives édictées par les autorités sanitaires et aux procédures internes.

3 – Gestion de la pandémie : Mamadou Diallo Tekki « Macky Sall a raté le virage, c’est trop tard ; je lui avais proposé autre chose » : Selon le député, il avait clairement dit au Président, lors d’une audience au Palais, qu’il fallait oser « le confinement général » au début pour contenir la pandémie. Maintenant, que le Sénégal a raté les virages pour courber la propagation de la maladie, « il faut que le gouvernement se ressaisisse et surtout imposer au moins le respect des mesures barrières ». Le patron du Tekki, invité de Soir d’Info, a recommandé aux sénégalais de faire beaucoup attention, « ils sont laissés à eux-mêmes ».

4 – Les révélations d’Aby Ndour qui éclaboussent Atepa Goudiaby : Aby Ndour a pris son temps pour détailler, avec des documents à l’appui, le contentieux foncier qui l’oppose à certains gros calibres de la république qui veulent la dépouiller de son business situé sur la corniche de Dakar. Les vidéos durent une quarantaine de minutes et Aby Ndour a pris son temps pour dévoiler un lynchage avec des chantages sexuels faits sur elle par Atepa pour qu’elle cède le terrain qu’elle occupe depuis plus d’une décennie. Selon La Tribune qui relaie l’information, l’homme d’affaires aurait même proposé à la chanteuse un appartement, et un restaurant à 700 millions.

5 – Affaire de la femme « mal prise en charge » à Philipe Maguilen Senghor : Un groupe de médecins demande à l’Ordre des médecins et à l’hôpital Maguilen Senghor de porter plainte et décide de protéger leurs corps contre le lynchage : « Nous exigeons une plainte de l’Ordre des médecins et de l’hôpital Philipe Maguileen Senghor vis à vis des personnes qui ont interprété cette video comme une négligence du corps médical et induit le public en erreur !
Trop c’est trop! Cette maternité vient juste de sortir de la quarantaine car infestée par une partiruente qui refusait de dire son statut de covid+! Maintenant elle doit subir le lynchage pour une fausse news.
Nous Disons Non! Désormais, toute page ou groupe qui accusera une structure hospitalière ou un personnel médical devra répondre devant la loi preuve à l’appui! Toute personne (patients ou accompagnant) qui se sentira lésée par ce personnel médical n’a qu’à porter plainte pour être rétablie dans ses droits.
Nous allons déposer une pétition à l’Ordre des médecins », lit-on dans cette déclaration parcourue par SenCaféActu.

6 – Jour de déguerpissement à Sandaga, une vive tension dans l’air : Le préfet de Dakar Alioune Badara Samb a sommé les commerçants du marché Sandaga de quitter les lieux aujourd’hui pour une reconstruction. Si les marchands persistent sur leur refus, ils risquent de se heurter non seulement à la police mais aussi à leurs collègues logés aux champs de course. Ces derniers qui se proclament les principales victimes de l’incendie qui avait ravagé le marché Sandaga en 2013, disent qu’ils représentent les « 80 % des commerçants du marché Sandaga». Selon les commerçants interrogés par Senenews, « la majorité des commerçants de Sandaga » se trouvant au champ de course se disent prêts à en découdre avec les consignataires du marché Sandaga (20%) s’ils persistent dans leur refus de quitter les lieux ce vendredi. Les travaux sont prévus pour durer 2 ans.

7 – Verdict des procès des meurtriers de Bineta Camara, du commandant de brigade Tamsir Sané : Pape Alioune Fall, le meurtrier de la jeune Bineta Camara, a été condamné, hier, à la réclusion criminelle à perpétuité par la chambre criminelle de Tambacouna, sur la base des articles 2, 3, 5, 320, 327, 280 et 289 du Code pénal. Il a donc été reconnu coupable des faits qui lui sont reprochés suite à la tentative de viol suivie de meurtre. La main du tribunal n’a pas aussi tramblé contre Idrissa Sow alias »Peulh bou rafet » et sa bande qui ont été condamnés à perpétuité, après avoir causé la mort du commandant Tamsir Sané à Koumpentoum dans la nuit du 25 au 26 juillet 2019.


PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom