Sen Café Actu de ce Vendredi 29 Mai 2020 : L’essentiel de l’actualité au Sénégal

A la Une  : • Scandale sexuel aux Maristes et à Sacré-cœur : La bande arrêtée et en garde-à-vue à la police, la plus jeune fille a 14 ans ; • Lutte contre la pandémie : 77 agents de la santé contaminés au Sénégal ; • Nouveaux lits pour contenir la vague incessante des malades : Soham Wardini vole au secours du ministre Abdoulaye Diouf Sarr

1 – Scandale sexuel aux Maristes et à Cité Gorgui : La police a arrêté 12 personnes dont les 6 mineurs impliqués. Les adolescents ont été coachaient par 4 adultes, selon Libération. Dans le lot des adultes, les gérants de la Residence Zeina des Maristes et d’un appartement meublé de la Cité Keur Gorgui, poursuivis pour pédophilie. La plus jeune des filles ayant participé à la partouze est âgée de 14 ans.

2 – Soham Wardini au secours de Diouf Sarr : La mairie de Dakar met à la disposition du ministère de la santé son centre hospitalier de Liberté 6 et ses 15 centres socio-culturels pour accueillir les vagues de malades du Covid-19. Le rythme de progression de la maladie à Dakar a fini de saturer les structures sanitaires d’accueil et de traitement des malades. Ainsi, le ministère de la santé est à la recherche de lieux d’accueils des nouveaux patients. C’est pour répondre à cette situation que la mairie de Dakar a décidé de mettre à la disposition du ministère ces centres qui pourraient contenir des centaines de lits.

3 – Les frontières aériennes du Sénégal fermées jusqu’au 30 juin : Les autorités ne veulent pas prendre de risques supplémentaires avec les sources de contamination. Le ministre du tourisme et des transports aériens Alioune Sarr a annoncé, hier, la prolongation de la fermeture de l’espace aérien national jusqu’au 30 juin.

4 – Les militaires touchés : Après les médecins, les sapeurs-pompiers, c’est au tour des militaires d’être touchés par le coronavirus. Selon nos confrères de Zik Fm qui donnent l’information, vingt éléments de l’armée de la direction de l’Intendance des armées, seraient testés positifs au coronavirus. Ils sont sortis fraîchement du centre d’instruction de Dakar-Bango et appartiennent au contingent 20/1. Ces militaires malades sont présentement internés au centre de traitement de la base militaire de Thiès.

5 – Dr Marie Khemesse Ngom Ndiaye maintient les révoltés de Guéreo en quarantaine : Interrogée par nos confrères d’E-Média, après la revole des patients asymptomatiques internés au centre de Guéreo qui veulent être libérés, la Directrice de la santé publique, justifie la possibilité d’un traitement de la Covid-19 qui pourrait dépasser 14 jours. Selon Marie Khemesse Ngom Ndiaye, la sortie des patients testés positifs au coronavirus des centres de traitement dépend de la négativité de leurs derniers prélèvements. « Les tests sont effectués au fur et à mesure. Les patients peuvent être asymptomatiques (tout en étant encore positifs au virus). On ne leur donne plus un traitement, mais ils sont suivis. Le suivi médical est une forme de traitement. Et tant qu’ils ne sont pas négatifs, ils ne peuvent pas sortir », a fait savoir Mme Khémesse Ngom Ndiaye.

6 – Lutte contre la pandémie Covid-19 : Le lourd tribut payé par les agents de santé : A ce jour, au moins 77 agents de santé ont été contaminés par le coronavirus au Sénégal, dans le cadre de leur travail difficile et périlleux. L’Institut Pasteur a, d’ailleurs, confirmé hier soir, le décès d’un des leurs et cela a beaucoup ému l’opinion. Les médecins, infirmiers, sages-femmes, brancardiers, garçons et filles de salles, les sapeurs-pompiers, les volontaires de la croix rouge, les agents du service d’hygiène, les Asp, exposent leurs vies, tous les jours, pour affronter le virus, parfois à mains nues. L’armée a aussi son lot de contaminés, avec la vingtaine d’agents touchés à l’Intendance de Dakar.

7 – Test de vaccins au Sénégal : Dr Mady Ba Incident manager et coordinateur de la riposte Covid-19 de l’OMS au Sénégal précise et parle plutôt « d’essais thérapeutiques » que le Sénégal aurait accepté, après le papier de “Sen Café Actu” de la semaine dernière. Selon le communiqué du bureau de l’OMS, « Dr. BA a évoqué plutôt des essais thérapeutiques en cours et qui n’ont rien à voir avec un quelconque vaccin. Voici exactement ses propos : « Cinq essais thérapeutiques sont en cours. On les appelle «essais solidarité». D’ailleurs le Sénégal fait partie des pays qui ont accepté de faire ces essais, pour que dès qu’un remède sera trouvé contre la maladie, qu’il puisse être utilisé. (…) » Le lien qui suit vous permet d’avoir des éléments d’informations sur ces essais thérapeutiques https://www.who.int/fr/emergencies/diseases/novel-coronavirus-2019/global-research-on-novel-coronavirus-2019-ncov/solidarity-clinical-trial-for-covid-19-treatments

Nos lecteurs jugeront si des « essais thérapeutiques » liés au covid-19 peuvent être différenciés de tests de vaccins….


PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom