SEN CAFÉ INFOS de ce jeudi 19 Novembre 2020 : L’essentiel de l’actualité au Sénégal

A LA UNE : A – Maladie mystérieuse attaquant des pêcheurs au Sénégal : Le dernier recensement fait état de 318 cas à Thiaroye sur Mer   ; B – Emigration clandestine : Les Évêques de la sous-région interpellent les gouvernants ; C- Eliminatoires CAN 2020 au Cameroun : 4 autres équipes du continent rejoignent le Sénégal.


1. Maladie mystérieuse attaquant des pêcheurs au Sénégal : Le dernier recensement fait état de 318 cas à Thiaroye sur Mer :

Le nombre de contaminations dépasse les 300 à Thiaroye-sur-mer. La maladie mystérieuse continue d’infecter les pêcheurs partis en mer, selon Moustapha Diop, président de l’Union Nationale des pêcheurs artisanaux.

Le bilan passe de 80 à 200 pour atteindre actuellement 318 cas, selon le dernier recensement.  Moustapha Diop, président de l’Union Nationale des pêcheurs artisanaux,  renseigne qu’il y a même d’autres cas dans les localités comme Joal, Ndayane.

Vu l’ampleur de la maladie, le ministère de la Santé a mis en place un comité de crise au poste de santé de Thiaroye-sur-mer, pour prendre en charge les pêcheurs contaminés. Des prélèvements ont été effectués sur les patients et dans les eaux de Thiaroye-sur-mer, pour déterminer cette maladie, jusque-là inconnue. En attendant, il est fait interdiction aux pêcheurs de reprendre la mer jusqu’à nouvel ordre.


2. Mairie de Dakar : Sohzm Wardini annonce un excédent budgétaire de 10 milliards FCFA

La ville de Dakar a clôturé sa gestion de 2019 avec un excédent budgétaire de 10 390 735 242 francs CFA. La révélation a été faite par la mairesse de la capitale sénégalaise en l’occurrence Soham Wardini. C’était à l’occasion de la réunion en session ordinaire du conseil municipal qui a eu lieu ce mercredi, au centre de formation professionnelle et de perfectionnement du personnel municipal.

Selon l’édile de la Ville de Dakar, cette trésorerie positive a permis à la ville de respecter tous ces engagements financiers et de jouer un rôle déterminant dans la lutte contre la maladie du coronavirus. Selon la mairesse, les populations de la région de Dakar ont, pendant cette période pandémique, bénéficié d’un vaste programme de protection matérialisée par la distribution à grande échelle de masques, gels et lave mains.


3. Khalifa Sall lance l’opération de récupération des socialistes :

Sans tambour ni trompette, Khalifa Sall va l’assaut du parti socialiste qui est à la croisée des chemins. L’ancien responsable socialiste a lancé l’opération de récupération des socialistes qui sont pour la plupart orphelins de leur secrétaire général, Ousmane Tanor Dieng. Il y a de fortes chances que Khalifa Sall récupère les nombreux socialistes en hibernation pour plusieurs raisons.

D’ailleurs, il a rendu visite hier à l’artiste Aby Ndour qui a quitté le parti récemment, après le décès de son mentor Tanor Dieng. Sans doute d’autres socialistes frustrés sont dans la ligne de mire de Khalife Sall, au moment où Aminata Mbengue Ndiaye et Serigne Mbaye Thiam se livrent à des ‘’querelles’’ pour le contrôle de l’appareil politique.


4. Emigration clandestine : Les Évêques de la sous-région interpellent les gouvernants :

Les Évêques de la Conférence épiscopale de Sénégal, Mauritanie, Cap Vert et Guinée-Bissau se sont prononcés sur le drame de l’émigration clandestine dans laquelle plus de 400 jeunes ont perdu la vie au Sénégal.

Les Évêques du Sénégal, de la Guinée-Bissau, du Cap Vert et de la Mauritanie ont exprimé leur proximité et le soutien de leur prière à toutes les familles des victimes disparues en mer  ces derniers temps alors qu’elles tentaient de rejoindre l’Europe à bord de pirogues, lors de la Session ordinaire 2020 tenue dans le Diocèse de Nouakchott.

“Avec la recrudescence du phénomène de l’émigration irrégulière dans certains de nos pays, entraînant de nombreuses victimes ces dernières semaines, les Évêques compatissent à la douleur des familles éplorées. Ils prient pour les disparus et pour leurs proches”, lit-on dans un communiqué.

Les Évêques de la Conférence épiscopale de Sénégal, Mauritanie, Cap Vert et Guinée-Bissau réitèrent leur préoccupation concernant la prise en charge conséquente de la jeunesse africaine. Pour eux, malgré les efforts déployés çà et là pour améliorer leur condition sociale et économique, la situation demeure très critique pour beaucoup de jeunes. Par conséquent, ils invitent les différents gouvernants à poursuivre les initiatives entreprises pour leur apporter des solutions satisfaisantes.


5. Sénégal: Le cyber-trafiquant “Kocc Barma” qui terrorisait les femmes en publiant leur images privées enfin arrêté !

La Division de la Cybercriminalité de la Police judicaire a mis fin aux agissements d’Abdou Karim Diallo alias « Kocc ». Il a été arrêté suite à une opération d’investigation lancée contre lui, après deux plaintes déposées par deux de ses présumées victimes, A.Ndiaye et O.D. Ndiaye. Il est tombé en même temps que sa copine Maïmouna Diouf.

Après l’arrestation de plusieurs personnes assimilées à son identité, une autre personne surnommé « Kocc » vient de tomber. Il s’agit de Mahmoudou Diallo, alias Abdou Karim Diallo dit « Kocc », qui semble être le véritable terreur des femmes sénégalaise.

Suite à des menaces sur une nommée A. Ndiaye, la Division de la Cybercriminalité de la Police judicaire qui a pris l’affaire très au sérieux, a réquisitionné l’une des agences de téléphonie mobile pour géolocaliser le mis en cause. L’exploitation du journal d’appels a conduit à l’arrestation de Maïmouna Diouf établie à Nioro du Rip, une localité située à environ 60 km au sud-est de Kaolack. Elle a été identifiée comme l’une des principales correspondantes. Interrogée, elle a soutenu que « Kocc » qui se nomme Abdou Karim Diallo, c’est son copain et ils se sont connus depuis 2017. Elle a révélé aux enquêteurs qu’elle est même devenue une esclave sexuelle de l’administrateur du site Senep0rn0. Et que c’est elle qui a donné des information sur la nommée A.Ndiaye à son ami, afin qu’il lui extorque des sous. Arrêté, le sieur Diallo a reconnu les faits portés à sa charge, rapporte le journal “L’As”. Il a déclaré avoir été un opérateur de saisie à la Daf (Direction de l’automatisation des fichiers) avant de devenir un commerçant dans la vente en ligne de tissus en provenance de Bénin.


6. Météo au Sénégal : Les températures vont avoisiner les 40°C ce jeudi, selon l’Anacim :

L’Agence nationale de l’aviation civile et de la météorologie (ANACIM) annonce que la chaleur persistera sur l’ensemble du territoire sénégalais, au cours des prochaines vingt-quatre heures, à partir de mercredi à midi, avec des pics de température pouvant atteindre 40°C.

La chaleur persistera sur l’ensemble du territoire, particulièrement sur les régions nord et centre, où les pics de température atteindront 40°C”, annonce l’ANACIM dans ses dernières prévisions contenues dans un bulletin. Selon les prévisionnistes météo, les prochaines vingt-quatre heures seront également “marquées par un ciel dégagé, sur la quasi-totalité du pays, hormis la zone sud-est où un temps ensoleillé sera noté”. Une situation appelée à se généraliser ‘’sur tout le territoire, dans la journée’’ de jeudi.

“Toutefois, en fin d’échéance, des voiles de nuages seront notés sur la zone nord du pays”, indique l’ANACIM. Elle signale qu’en même temps, la fraîcheur nocturne et matinale sera légèrement ressentie dans le centre et le nord du pays, avec des visibilités “globalement bonnes”, et des vents d’intensité faible ou modérée.


7. Lutte contre l’émigration clandestine : Macky Sall annonce la création du Conseil  National pour l’Insertion et l’Emploi des Jeunes (CNIEJ). 

Il s’agira d’un organe consultatif stratégique d’impulsion, qui sera mis en place dans la deuxième quinzaine de décembre 2020, selon le communiqué du Conseil des ministres.  A ce propos,  le Chef de l’Etat a donné des instructions aux Ministres en charge de l’Emploi, de la Formation professionnelle, de l’Apprentissage et de l’Insertion, du Travail et de la Jeunesse de lui soumettre, par le biais du Ministre, Secrétaire général du Gouvernement, un projet relatif à la création du CNIEJ qui sera examiné, en Conseil des ministres avant la fin du mois décembre 2020, rajoute le communiqué.

Toujours en Conseil des ministres, le Chef de l’Etat a insisté sur l’importance qu’il  accorde  à la stratégie d’intensification de l’insertion professionnelle des jeunes apprentis et diplômés. Qui s’est traduite par le renforcement du Ministère de l’Emploi et de la Formation professionnelle, des volets stratégiques « Apprentissage » et « insertion professionnelle » afin, d’une part, de former les jeunes à des métiers qui répondent aux besoins de l’économie et du marché du travail et, d’autre part, d’accompagner les diplômés et les apprentis à bien entrer dans la vie professionnelle et économique. A cet égard, il a demandé au Ministre de l’Emploi de lui soumettre dans les plus brefs délais, une stratégie nationale d’insertion professionnelle (SNIP) qui accorde une priorité fondamentale aux jeunes diplômés, en cohérence avec les dispositifs publics (DER F/J, ADEPME, FONAMIF….).


8. Eliminatoires CAN 2020 au Cameroun : 4 autres équipes du continent rejoignent le Sénégal :

Les Lions du Sénégal, premiers à décrocher leur visa qualificatif pour Cameroun 2022, ont montré la voie à d’autres équipes. A l’issue de la 4e journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations (CAN), qui a pris fin hier mardi, 17 novembre, cinq équipes, au total, se sont qualifiées.

Il s’agit du Sénégal, vice-champion d’Afrique, l’Algérie, tenant du titre, de la Tunisie, du Mali, et du Cameroun, pays organisateur.

Le dernier lot devra attendre la prochaine journée, 5e, prévue en mars 2021. Dans ce sens, la Guinée (Groupe A), le Burkina Faso (B), le Ghana et l’Afrique du Sud (C), la Côte d’Ivoire (K), le Maroc (E), et l’Egypte (G), sont bien partis pour assurer leur qualification.

En revanche, trois formations sont déjà éliminées de la course : Tchad, São Tomé-et-Príncipe, et Togo.


PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom