SEN CAFÉ INFOS de ce Lundi 23 Novembre 2020 : L’essentiel de l’actualité au Sénégal

A LA UNE : A – Tous les migrants irréguliers seront rapatriés” :  L’Espagne et le Sénégal ont trouvé un accord !  ; B – Élections présidentielles et législatives au Burkina Faso : retour sur une longue soirée de dépouillement ; C –
Les lionceaux du Sénégal atomisent les scorpions gambiens et se qualifient en demi-finales.


1. “Tous les migrants irréguliers seront rapatriés” :  L’Espagne et le Sénégal ont trouvé un accord ! 

L’Espagne conclut un accord ce dimanche avec le Sénégal pour rapatrier les migrants irréguliers. Les deux pays sont également parvenus à un accord innovant en vertu duquel les Sénégalais résidant légalement en Espagne pourront déclarer leurs droits à pension au Sénégal quand ils le souhaitent.

La ministre des Affaires étrangères, de l’UE et de la Coopération, Arancha González Laya, a convenu ce dimanche avec son homologue sénégalaise, Aïssata Tall Sall, que tous les Sénégalais en situation irrégulière en Espagne puissent être rapatriés.

Elle a tenu à souligner un message très ferme: “Quiconque utilise les canaux illégaux devra rentrer dans son pays, donc utiliser les canaux légaux”.


2. Chavirement d’une pirogue contenant 150 migrants clandestins au large de Cap-vert  : Voici le témoignage bouleversant d’un rescapé :
Un nombre 10 corps sans vie ont été repêchés entre mardi et jeudi au Cap-Vert où une pirogue, partie de Mbour, avait échoué dimanche dernier. La pirogue transportait 150 migrants mais seuls 66 passagers ont été secourus. Dans une vidéo amateur, l’un d’eux s’exprime aux côtés de l’association des Sénégalais de Sal.


3. Ousmane Mbaye : « Je ne suis ni de près ni de loin mêlé à une quelconque affaire d’importation frauduleuse » de sucre :

L’ancien directeur du Commerce intérieur, Ousmane Mbaye, a réagi à des informations parues dans la presse faisant état d’une corrélation entre son départ de la Direction du Commerce intérieur et les problèmes de régulation du sucre.

Dans une réaction parvenue à notre rédaction, Ousmane Mbaye de rappeler : « après avoir cessé service le 15 septembre 2020, en application des dispositions du décret en date du 9 septembre 2020 mettant fin à mes fonctions de Directeur du Commerce intérieur, je m’abstiendrai de revenir sur des décisions prises ou exécutées dans le cadre de mes fonctions, en vertu des principes qui régissent l’Administration ».


4. Élections présidentielles et législatives au Burkina Faso : retour sur une longue soirée de dépouillement :

Près de 6,5 millions de Burkinabè votaient ce dimanche 22 novembre pour élire à la fois leur nouveau président, mais aussi l’ensemble de l’Assemblée nationale. Ils étaient treize candidats à briguer la magistrature suprême, dont le chef de l’État sortant Roch Marc Christian Kaboré.

Le dépouillement a commencé dans le centre de vote du lycée de Paglairie dans le sud de la ville. Ce sera d’abord le vote pour la présidentielle puis celui pour les législatives. Ces résultats qui seront envoyés au centre communal pour une première compilation. La journée s’est bien passée, sans incident majeur dans une ambiance plutôt sereine. D’ailleurs la Commission électorale, la Céni, par la voix de son président, Newton Ahmed Barry, s’en est réjoui à la mi-journée. Elle a tout de même reconnu certains retards à l’allumage, des problèmes de logistiques, de matériel qu’elle disait encore en train d’acheminer dans l’après-midi.

Dans certaines zones, où la Céni ne pensait pas pouvoir ouvrir des bureaux, certains bureaux ont pu ouvrir. Et dans d’autres zones, principalement en raison de la situation sécuritaire, des bureaux prévus n’ont finalement pas pu ouvrir et certains ont même dû fermer.


5. Rencontre Mansour Faye – Acteurs du transport : Décédé des suites d’un malaise, ce que l’on sait du rapport d’autopsie de Aziz Thiam :

Le syndicaliste et militant de l’APR, Abdou Aziz Thiam, est décédé brutalement samedi 21 Novembre 2020 des suites d’un malaise à la suite d’une rencontre entre le ministre Mansour Faye et les acteurs du transport. Il nous revient  que le rapport d’autopsie a pu établir une mort naturelle.

Aux dernières nouvelles, le défunt routier, qui militait à l’APR Médina avec la la foi du charbonnier, c’est à dire avec une conviction absolue, sera finalement enterré ce lundi à Touba. Aziz Thiam laisse orphelin sa femme et ses trois bouts de bois de Dieu (deux garçons et une fille).

Pour rappel, il participait samedi dernier à une réunion organisé par le ministre Mansour Faye. Une rencontre qui regroupait l’association des acteurs du transport au Sénégal à la salle Ceiba de la Sphère ministérielle 2 de Diamniadio. C’est au cours du déjeuner qu’il a eu un malaise avant de rendre l’âme.


6. Macky-Idy : Boubacar Camara prédit un clash imminent :

La guerre va bientôt avoir lieu entre Idrissa Seck et Macky Sall. C’est du moins la conviction de Boubacar Camara. Invité ce dimanche du “Grand Jury” de la Rfm, le leader du Parti pour la Construction et la Solidarité (Pcs) soutient que rien ne peut justifier cette alliance.

Selon l’ancien directeur général des Douanes, si Idrissa Seck a décidé de lever les divergences, c’est parce qu’il est du côté du pouvoir et qu’il va mettre en œuvre la politique de Macky Sall. D’ailleurs, dit-il, “avec aucun pouvoir de décision, dans un cadre consultatif comme le Cese, l’homme politique conscient doit se positionner”. Et d’insister : “Je vous dis que la guerre va s’ouvrir parce que rien ne justifie cette alliance. Pensez-vous que Macky Sall va faire confiance à Idrissa Seck et vice-versa ? Quelle est la base de cette union? Il n’y a aucune éthique dans ce ralliement là.”


7. Tournoi UFOA /A : Les lionceaux du Sénégal atomisent les scorpions gambiens et se qualifient en demi-finales :

Pour leur 2e sortie au Tournoi de l’Union des fédérations ouest-africaines de football (UFOA) A Zone A, les Lionceaux n’ont pas fait dans la dentelle, infligeant une lourde défaite, 5-1, aux Scorpions gambiens, ce dimanche, 22 novembre, au stade de Thiès. Pour la petite anecdote, il y a eu quatre penaltys dans ce match dont un raté par Dion Lopy, le capitaine sénégalais.

Dos au mur après leur entrée en matière ratée, d’entrée vendredi dernier, face à la Sierra Léone, 1-1, les U20 sénégalais étaient dans l’obligation de vaincre. Ce qu’ils ont fait avec un jeu beaucoup plus huilé que lors du match d’ouverture.

Les joueurs de Youssoupha Dabo sont qualifiés en demi-finales du Tournoi, prenant la tête de leur groupe à l’issue de la 2e journée, avec 4 points,+4.

 


PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom