SEN CAFÉ INFOS de ce Mardi 05 Janvier 2021 : L’essentiel de l’actualité au Sénégal

A la Une : • Levée de fonds du Parti de Ousmane Sonko : Les grosses révélations de la SG des femmes du PASTEF  ; • CESE : Idrissa Seck aurait confisqué les salaires des proches de Mimi ; • Premier League : Sadio Mané et Liverpool chutent à Southampton.


1. Levée de fonds du Parti de Ousmane Sonko : Les grosses révélations de la SG des femmes du PASTEF : 

La polémique autour des financements des partis politiques refait surface avec la campagne de levée de fonds initiée par la formation politique de Ousmane Sonko, dans le cadre de son “Nemeku tour”.

Interpellée sur la question par nos confrères de Seneweb, la secrétaire générale des femmes du Pastef a fait des révélations sur les mécanismes de financement des “patriotes”. Pour Mbéne Faye, “tout se passe dans la transparence”.


2. CESE : Idrissa Seck aurait confisqué les salaires des proches de Mimi :

Les collaborateurs de l’ancienne présidente du Conseil économique, social et environnemental (CESE), Aminata Touré, souffrent le martyre dans ladite institution dirigée par le président du Rewmi Idrissa Seck.

En effet, rapporte nos confrères, selon des informations reçues auprès de leurs sources établies au sein de l’institution que dirige le président du Conseil départemental de Thiès, les proches de l’ancienne présidente du CESE sont privés de leurs rémunérations. Ces travailleurs, poursuivent-ils, sont au nombre de douze, dont dix disposent de Cdi et deux de Cdd.  Notre source de signaler que tous les travailleurs du CESE ont déjà perçu leur salaire, sauf ces douze personnes.

 «Ils ont viré à tous les travailleurs du Cese leur salaire depuis le 29 décembre. Mais nous autres proches de Mimi, nous n’avons pas reçu nos salaires de ce mois. Mais il faut aussi signaler que 5 sur les 12 n’avaient pas aussi reçu leur salaire, le mois passé. En prenant la décision de bloquer injustement le salaire des membres de l’administration du Cese, Idrissa Seck foule aux pieds les décisions du président Macky Sall qui avait pris une ordonnance, en avril dernier, pour interdire les licenciements et garantir des revenus aux travailleurs mis au chômage technique durant la pandémie de coronavirus», dénonce la source.


3. Dakar : Comment la dame M.F arnaquait les gérants de points Orange money :

M. F, qui arnaquait les gérants de points Orange money, a finalement été démasquée. Elle a été arrêtée par la gendarmerie de Darou Mousty puis déférée au parquet de Louga.

«Je ciblais les marchés hebdomadaires ou règne une grande affluence. Après avoir repéré un point orange money, j’y entre en faisant semblant de retirer de l’argent. Une fois à l’intérieur, j’essaye de gagner la confiance du gérant à qui je demande l’autorisation de m’assoir, le temps que mon mari m’envoie de l’argent. Au bout de quelques minutes d’attente, je lui emprunte de l’argent prétextant que j’ai une urgence à régler. Dès qu’il me donne, je disparais de la circulation. S’il hésite, je lui laisse mon téléphone portable de marque et je sors. Au retour, dès que je franchis le seuil de la porte, le portable sonne. Ne se doutant de rien, il me le donne pour que je réponde, je fais semblant de communiquer et j’en profite pour m’enfuir» confesse-t-elle. Poursuivie pour escroque, elle a été déférée au parquet de Louga.


4. Sénégal : SOS pour sauver le bachelier Mbaye Diouf, atteint de méningite : 

Le bachelier était promis à un bel avenir. Après le sésame obtenu au lycée de Khombole (14 kilomètres de Ndiéyéne Sirakh son village natal), il est orienté au département anglais de l’université Gaston Berger de Saint-Louis dès la publication des premières listes. Conscient de ce qui l’attendait, il part à Dakar faire quelques business pour pouvoir d’acquitter de ses frais d’inscription. C’est là que tout a basculé. il a été victime de méningite. Mbaye n’arrive plus à entendre.

Il lance un appel : « Ses camarades ainsi que toute la population de Ndiéyéne Sirakh ont collecté 500.000 FCFA. En tout, nous avons 3.000.000 FCFA et Mbaye a besoin de 40 millions pour subir l’opération. D’après le médecin, il doit être évacué le plus rapidement possible. Nous lançons un appel au président de la République Macky Sall ainsi qu’aux autres autorités de venir sauver Mbaye Diouf, orphelin de père et de mère ».


5. Hausse exponentielle des prix des logements au Sénégal: Une anarchie cautionnée par l’Etat :

Après les nombreuses tensions entre bailleurs et locataires suite à l’adoption de la loi de 2014 portant baisse des prix des loyers n’ayant pas été calculés sur la base de la surface corrigée de 29% dans le pays, et sa promulgation par le président Macky Sall, on assiste à une hausse drastique des prix des logements, principalement à Dakar. Conséquence : les conflits entre locataires, qui exigent l’application de la loi, et bailleurs résultent toujours par l’expulsion des premiers.

Ibrahima Diop, qui réside à Grand-Dakar avec sa famille, pense qu’avant de mettre en place une loi sur un secteur qui concerne directement les citoyens, surtout les plus démunis, il fallait en discuter avec tous les acteurs. Car, si aujourd’hui, il y a une anarchie totale sur l’habitat, c’est à cause du manque de concertation avant l’entrée en vigueur de la loi. Et, après cette loi, il n’y a eu aucun suivi ; les locataires sont laissés à la merci des bailleurs, qui les mettent dehors, prétextant la réfection des maisons.


6. Résiliation des CDD au Coud : le DG Maguette Sène revient sur sa décision :

Le 24 décembre dernier, le Directeur général du Centre des œuvres universitaires de Dakar (Coud), Maguette Sène, annonçait que dans le cadre de « l’optimalisation de la gestion budgétaire et financières des Centres des œuvres universitaires demandée par le chef de l’État, il est mis fin, à tous les contrats à durée indéterminée (CDD) ».

La mesure devait entrer en vigueur le 31 décembre dernier. Ainsi, les chefs de départements et assimilés étaient appelés à prendre toutes les dispositions nécessaires pour en informer les intéressés. Mais le successeur d’Abdoulaye Sow rétropédale finalement, puisque, selon Libération, Macky Sall a déchiré sa note.

D’ailleurs, M. Sène a fait une nouvelle note datée du 28 décembre pour préciser que « les CDD dont la date d’expiration ira au-delà du 31 décembre 2020 restent valables et applicables jusqu’à leurs termes ». Les contrats concernés expirent entre mars et avril 2021.


7. Premier League : Sadio Mané et Liverpool chutent à Southampton :

Les Reds sont dans le dur. Après deux nuls concédés contre WBA et Newcastle, les hommes de Jürgen Klopp se sont inclinés chez les Saints (1-0). Leur place de leader est plus que jamais menacée.

Au retour des vestiaires, les visiteurs se sont montrés bien plus entreprenants (90% de possession lors des dix premières minutes du second acte). Beaucoup plus présents aux abords de la surface des Saints, les coéquipiers de Fabinho pensaient avoir obtenu un penalty sur une main de Stephens, mais l’arbitre n’a pas bronché (51e). S’en sont suivies trois actions chaudes en dix minutes. Stephens, encore lui, s’est cette fois-ci parfaitement jeté pour contrer Mané, alors que le Sénégalais était en très bonne position pour égaliser (58e). Une minute plus tard, Walker-Peters a signé une charge très limite sur Mané dans sa surface. Mais là encore, pas de penalty (59e).


PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom