SEN CAFÉ INFOS de ce Mercredi 09 Décembre 2020 : L’essentiel de l’actualité au Sénégal

A LA UNE : – Chambre Criminelle de Tambacounda : Dix Affaires inscrites au Rôle Avec neuf crimes ; – Sénégal : Macky Sall nomme Le Général Cheikh Wade nouveau CEMGA ; – Ligue des Champions / PSG vs Basaksehir : L’International sénégalais Demba Ba mène la fronde contre des insultes racistes :.

1. Chambre Criminelle de Tambacounda : Dix Affaires inscrites au Rôle Avec neuf crimes

La dernière session de la chambre criminelle de l’année 2020 s’ouvre ce mercredi au tribunal de grande instance de Tambacounda et prendra fin le vendredi 11 décembre 2020. Dix affaires  sont inscrites au rôle dont la première concerne  le double meurtre de Diamwelly. Ici, l’accusé n’est personne d’autre que A.D considéré par sa famille comme un déficient mental.

Un autre est poursuivi pour les délits et crimes de meurtre, détention d’une arme sans autorisation administrative. L’unique femme A.D. de cette audience de la chambre criminelle est accusée d’infanticide. Elle est sous mandat de dépôt depuis le 22 octobre 2019. Les six autres prévenus sont poursuivis pour trafic intérieur ou international de drogues, importation en contrebande de marchandises prohibées.


2. Nécrologie : Décès de Ibrahima Masseck Diop, homme politique et écrivain:

L’homme politique et écrivain Ibrahima Masseck Diop, petit-fils du Damel du Cayor, Lat Dior Diop, est décédé mardi à Dakar. Né en 1944, Ibrahima Masseck Diop était le Secrétaire général du Rassemblement démocratique et populaire (RDP). La cérémonie de levée du corps est prévue mercredi suivie de l’enterrement le même jour à Touba.

Ibrahima Masseck Diop qui porte également la casquette d’écrivain est l’auteur de l’ouvrage intitulé ‘’La Rue Publique de Mai…68’’ (Editions Maguilen). Il a publié un roman politico syndical sur Mai 68, une pièce de théâtre intitulée ‘‘La bataille de Guilé’’, entre autres.


3. Sénégal : Le Ministre annonce le recrutement de 3000 enseignants :

Le ministre de l’Education nationale, Mamadou Talla, a annoncé mardi le recrutement de 3.000 nouveaux enseignants sortant des écoles de formation, en renfort des 96812 enseignants et administratifs actuels opérant dans le système public, en vue de combler les départs et déficits d’enseignants dans certaines localités.

“Nous allons dans les prochains jours, ajouter 3.000 nouveaux enseignants sortant des écoles de formation aux 96812 actuels pour combler les déficits d’enseignants notés dans certaines localités”, a-t-il déclaré, lors de la plénière de l’Assemblée nationale consacrée à l’examen du budget du ministère de l’Education nationale pour l’exercice 2021.


4. Armée Sénégalaise : Macky Sall nomme Le Général Cheikh Wade nouveau CEMGA … qui prendra service en Mars :

Le chef de l’Etat, Macky Sall, a promu, lundi, le Général de corps d’armée Cheikh Wade, Chef d’Etat-major général des Armées (CEMGA), a appris l’APS de source officielle. Le général Wade, ancien sous-chef d’Etat major général des armées, prend service à partir du 30 mars 2021, soit dans moins de quatre mois.

Il remplace le général d’armée aérienne, Birame Diop, actuel CEMGA, en poste depuis septembre 2019. Le général Diop sera admis dans la 2e section (réserve) des cadres de l’Etat-major général. Le président Sall l’a promu Général d’Armée aérienne à partir du 1er janvier 2021.


5. Retour explosif de Positive Black Soul (PBS) : Awadi et Duggy-Tee sortent l’album “Dëgg La”:

Le duo Positive Black Soul (PBS) composé de Didier Awadi et Duggy-Tee vient de sortir un single : “DËGG LA”. Une entree en matière en quelque sorte pour le grand retour définitif du duo.

“On travaille sur un album qui va sortir courant 2021 et il est très très bien avancé”, assure sur BBC Awadi. Et pour cet album, PBS promet les mêmes compositions engagées. Créé depuis plus de 30 ans, PBS est l’un des pionniers du rap en Afrique de l’Ouest. En 2001, PBS se sépare.


6. Rencontre entre Ousmane Sonko et Khalifa Sall : Que mijote les deux ténors de l’opposition ?

Après la révélation de Souleymaye Jules Diop, qui indiquait que le président Macky Sall et Khalifa Sall se voient, le leader de Pastef Ousmane Sonko semble comprendre les enjeux et a été vu avec l’opposant Khalifa Sall.

“J’ai eu, hier soir, une longue, instructive et prometteuse entrevue avec Monsieur Khalifa Ababacar Sall, Président du mouvement Taxawu Senegaal”, lit-on sur la page facebook de Ousmane Sonko.


7. Réduction du coût de la connexion: Macky somme les opérateurs de faire des efforts plus soutenu :

Des efforts plus soutenus restent à faire pour réduire le coût de la connexion“, d’après le Président Macky Sall. Et c’est au Centre international de conférences Abdou Diouf de Diamniadio, ce mardi, que le chef de l’Etat en a fait la demande. C’était lors de la remise du prix Macky Sall pour la Recherche, initié par le Cames.

Ainsi, le chef de l’Etat qui juge les tarifs de connexion au Sénégal trop chers a interpellé les compagnies et les opérateurs de télécommunication, notamment pour la promotion de la recherche et de l’innovation.

Nous avons interconnecté l’ensemble de nos universités publiques et souscrit des abonnements à des bases de données pour ces universités. Cependant, des efforts plus soutenus restent à faire pour réduire le coût de la connexion“, selon le Président Macky Sall.


8. Ligue des Champions / PSG vs Basaksehir : L’International sénégalais Demba Ba mène la fronde contre des insultes racistes :

Lors de la rencontre comptant pour la huitième finale de la Ligue des champions entrre PSG et Instanbul Basaksehir, une énorme polémique a éclaté entre le quatrième arbitre et un membre du staff turc. Ce dernier aurait été victime d’une insulte raciste de la part du premier.

Alors que la rencontre entre le Paris Saint-Germain et Basaksehir se déroulait normalement, Pierre Achille Webó s’est fortement emporté contre le quatrième arbitre Sebastian Colţescu. L’ancien joueur camerounais accuse le membre du corps arbitral de l’avoir insulté de : « Negro ». Tout le staff d’Instanbul Basaksehir est allé défendre Pierre Achille Webó auprès de l’arbitre principal qui n’a rien voulu savoir.

Des joueurs comme Demba Ba ou même Neymar et Kylian Mbappé se sont impliqué également pour défendre le coach adjoint exclu. L’attaquant sénégalais s’est revendiqué auprès de monsieur l’arbitre : « Pourquoi tu dis cet homme « noir » ? Pourquoi ? Tu n’as pas à dire cela ».

Suite au refus de discussion de l’arbitre principal, et à l’initiative de Demba Ba, les deux équipes ont décidé d’interrompre la rencontre et de rentrer au vestiaire.

 

 


PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom