SEN CAFÉ INFOS de ce Mercredi 13 Janvier 2021 : L’essentiel de l’actualité au Sénégal

A la Une : • Disparition de Diary Sow : selon l’enquête de la police française, l’étudiante sénégalaise est rentrée à Paris avant de disparaître avec sa meilleure amie ; • Etudiant en médecine atteint d’aplasie médullaire  : Macky Sall prend en charge l’évacuation sanitaire de S. O. D ; • Guédiawaye FC : Les dessous de la nomination comme Directeur sportif d’El Hadji Diouf :


1. Disparition de Diary Sow : selon l’enquête de la police française, l’étudiante sénégalaise est rentrée à Paris avant de disparaître avec sa meilleure amie :

La communauté sénégalaise en France est en émoi depuis la disparition le 4 janvier 2021 de Diary Sow, une étudiante au prestigieux lycée Louis-le-Grand à Paris. La jeune fille a bien séjourné à Toulouse peu avant, mais elle serait rentrée à Paris selon les informations de France Bleu.

Selon des sources proches de l’enquête citées par des médias français tels que francetvinfos et francebleu, l’étudiante sénégalaise a regagné la capitale française en compagnie de son amie, étudiante en médecine à Toulouse. Elles se seraient rendues à la résidence où loge Diary avant de disparaître toutes les deux depuis le 4 janvier dernier.


2. “Boun Khatab s’est tapé un Land Cruiser Platinum de 85 millions FCFA, 2 marabouts conseillers qui ont 300 litres de carburant par mois”:

L’ancien directeur de Dakar Dem Dikk a fait face, ce mardi 12 janvier 2021, à la presse pour démonter les accusations de son successeur, Oumar Boune Khatab Sylla. Il a décidé de saisir la justice pour laver son honneur. « Au vu des déclarations mensongères et calomnieuses de ce nouveau Dg, une citation directe lui sera servie dans la semaine », a annoncé Me Moussa Diop qui a battu en brèche toutes accusations portées contre sa personne.

De l’avis de Me Moussa Diop, c’est l’actuel directeur de Dakar Dem Dikk qui fait des magouilles. « Il n’a qu’à vous dire comment il a acheté, en trois mois, la Lang Cruiser Platinum de 85 millions FCFA qu’il conduit. En trois mois, il est à 9 conseillers et deux chargés de missions. Ces deux chargés de missions sont ces marabouts qui ont des salaires de directeurs. Ils ont chacun 300 litres de carburant par mois.


3. Etudiant en médecine atteint d’aplasie médullaire  : Macky Sall prend en charge l’évacuation sanitaire de S. O. D : 

L’étudiant en année de thèse de doctorat d’Etat en médecine, S.O.D, qui souffre d’une aplasie médullaire, entrevoit le bout du tunnel. Sous l’impulsion du ministre de l’Enseignement supérieur, Cheikhou Oumar Hann, et du Directeur du Centre des œuvres universitaires (Coud), Maguette Sène, qui ont porté le dossier, le chef de l’Etat, Macky Sall a pris la décision de le prendre en charge.

Selon la source, le président de la République compte décaisser 120 millions pour prendre en charge la greffe osseuse et l’évacuation sanitaire, suite à une réduction consentis par le Centre hospitaliers universitaire (Chu) de Bordeaux.


4. Don de 200 000 doses du vaccin chinois contre la Covid-19 au Sénégal : Diouf Sarr se rétracte et s’explique :

Sur Facebook et Twitter, le ministre de la Santé a annoncé un don de 200 000 doses du vaccin Sinopharm fait par la Chine au Sénégal. « Le Président Xi Jinping réaffirme son amitié à Son Excellence Macky Sall et son attachement à la coopération sino–sénégalaise. Cela témoigne d’un engagement commun résolu à vaincre la Covid-19 », s’est réjoui Abdoulaye Diouf Sarr.

Mais aussitôt publiés, les posts ont été supprimés des deux réseaux sociaux. Les gestionnaires de ces pages sont-ils allés trop vite en besogne ? Cette information devait-elle être tue le temps que le Sénégal arrête une stratégie pour démarrer sa campagne de vaccination à l’instar des autres pays africains ? Contacté, un responsable au ministère de la Santé a avoué une erreur de communication et a tenu à préciser qu’il n’y a pas encore eu de don de vaccin de la part de la Chine.


5. Piscine Party organisée en pleine couvre-feu aux Almadies  : 4 participants testés positifs à la Covid-19 :

Quatre personnes parmi les 47 arrêtées le week-end dernier aux environs de Ngor-Almadies ont été testées positives à la Covid-19.

Une source proche de l’affaire a fait savoir que ces personnes sont arrivées à la gendarmerie de Ouakam avec le coronavirus. En effet, c’est après y avoir passé la nuit du samedi au lundi, qu’elles ont été conduites au parquet ce mardi vers 11h45. C’est une fois sur place, que les autorités ont découvert qu’elles sont atteintes de la Covid-19. Notre source d’ajouter, qu’il s’agit de vacanciers venus de différents pays d’Europe qui tenaient à organiser une fête à Dakar, avant de se dire au-revoir et de retourner dans leurs pays d’accueil.


6. Les dessous de l’arrestation de la deuxième épouse de Diop Iseg :

Nouveaux rebondissements dans la bataille juridique opposant Diop Iseg à son ex-femme à propos de la propriété de la villa 9023 sise à Sacré Cœur. Déférée hier au parquet, Aissatou Seydi a bénéficié d’un retour de parquet.

Interpellé hier chez elle après avoir refusé de déférer à la convocation qui lui a été notifiée la semaine dernière, il est reproché à l’ex épouse de Diop Iseg d’avoir commis des faux dans l’acquisition de la villa 023 de Diop Iseg sise à Sacré Cœur.

Laquelle aurait été achetée avec des chèques émis depuis le compte de l’Iseg. Pourtant elle a mis la villa à son nom. Pis elle aurait pris frauduleusement et dépensé de l’argent de ce compte, sans aviser Diop Iseg qui était en prison. Des retraits frauduleux dont les preuves ont été apportées par les avocats.


7. Guédiawaye FC : Les dessous de la nomination comme Directeur sportif d’El Hadji Diouf :

El Hadji Diouf se reconvertit en dirigeant. Le double Ballon d’Or Africain a été nommé directeur sportif du Guédiawaye FC, club de deuxième division sénégalaise. Relégué en deuxième division depuis plusieurs et dans l’ambition de retrouver l’élite sénégalaise le plus rapidement possible, Guédiawaye FC s’est tourné vers l’ancien international sénégalais pour atteindre son objectif. Mais avant que Diouf n’accepte le poste de Directeur Sportif, les dirigeants de GFC ont eu à avoir de longues discussions avec lui.

« Nous sommes allés le voir et les discussions ont longuement duré. Cela n’a pas été facile car tout le monde connaît la personnalité de Diouf et le rôle qu’il joue dans le football. Il a donc fallu le convaincre en mettant en avant quelque chose de concret pour qu’il puisse accepter ce poste. Surtout qu’il se présentait souvent au stade Amadou Barry pour suivre les matchs de GFC », confie le Président de l’Association de Guédiawaye FC, Abdoulaye Sall avec GFM.


PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom