SEN CAFÉ INFOS de ce Mercredi 23 Décembre 2020 : L’essentiel de l’actualité au Sénégal

A la une de “SEN CAFÉ INFOS” du Mercredi 23 Décembre 2020 : –  Vote controversé d’une loi d’habilitation : L’assemblée va renforcer les pouvoirs de Macky Sall . ; –  CESE : Idrissa Seck nomme Cheikh Tidjane Mbaye, ancien DG de la Sonatel et frère d’Abdoul Mbaye – «Je reviendrai plus fort que jamais» : Moussa Wagué rassure ses fans après sa grave blessure e Grèce ! :

1. “Il n’y a pas eu de 2ème vague de Covid-19 au Sénégal” selon Dr Moussa Thior :

Connu pour ses positions tranchées souvent à l’encontre de celles prises par les autorités en charge de la gestion de la pandémie au Sénégal, Dr Moussa Thior a encore fait une sortie surprise. En effet, il n’est pas de ceux qui pensent qu’il y a une deuxième vague de la pandémie de Covid-19.

Le Médecin-chef du Centre de Santé de Popenguine soutient que c’est seulement “une recrudescence des cas… “On a une épidémie de faible intensité qui évolue en plateau. Il n’y a pas de première ou de deuxième vague…”, dit-il.


2. Saint-Louis : Abdoul Mbaye s’oppose au projet du Maire Mansour faye de rebaptiser une avenue au nom de Macky Sall et rappelle une règle établie par Senghor :

Le Président de l’Alliance pour la Citoyenneté et le Travail (ACT) s’est fendu d’un tweet, mardi, pour dénoncer le baptême de “rue ou de monument” du nom d’un homme politique vivant “à fortiori au pouvoir de son pays”. Abdoul Mbaye qui estime que la “bonne règle” ne voudrait pas une telle pratique a convoqué une règle qui avait été instaurée par l’ancien président de la République du Sénégal, Léopold Sédar Senghor. 

La bonne règle éthique voudrait que l’on ne baptise pas une rue ou un monument du nom d’un homme politique vivant et à fortiori au pouvoir dans son pays. SENGHOR avait instauré cette règle après une tentative à Tambacounda. Mais n’est pas SENGHOR qui veut …“, a notamment tweeté l’opposant au régime de Macky Sall.


3. L’existence des villes n’a créé aucun problème, c’est la spoliation foncière qui pose problème” selon Guy Marius Sagna :

Guy Marius Sagna membre du collectif « Le Front multi-lutte Doyna », a déclaré ce mardi lors d’une conférence de presse avec Moustapha Diakhaté, ancien président du groupe parlementaire BBY, que l’existence des villes n’a créé aucun problème pour les citoyens sénégalais. Il prévient que « si nous ne prenons pas garde, nous allons vers une désobéissance civile ».

« L’existence des villes n’a créé aucun problème pour les citoyens sénégalais. Ce qui pour lui, pose problème c’est la spoliation foncière, les démolitions de maisons, violation des travailleurs, l’accaparement des forages, les recrutements clientélistes, les violations des droits des travailleurs. Et donc nous invitons le Président Macky Sall à poser ce dialogue-là. Si nous ne prenons pas garde, nous allons vers une désobéissance civile. Le carrefour Baba Garage depuis 1939 il n’y a qu’une seul route latérite. Et donc nous invitons le président Macky Sall à poser ce dialogue-là », alerte Guy Marius Sagna.


4. Farba Senghor à Ousmane Sonko :Vous êtes sur la bonne voix mais … :

Invité par nos confrères de Senego, le ministre Farba Senghor s’est prononcé sur le phénomène Sonko… Après avoir reconnu que le leader de PASTEF est sur une bonne voie et qu’il a opté pour le chemin de la vérité et du peuple, l’ancien collaborateur de Wade de dire quelques vérités bien salées au natif de Ziguinchor. 


5. Sit-in annulé des artistes chanteurs du Sénégal : les prétextes du préfet qui ont fâché Simon :

Les artistes sénégalais ont décidé de surseoir à leur sit-in qui devait avoir lieu ce mercredi suite à l’annonce du ministre de l’Intérieur. L’annonce a été faite par le rappeur Simon.

Sur la Tfm, le rappeur a fait savoir que l’objectif était juste de s’indigner par rapport à l’arrêté du ministre de l’Intérieur interdisant les prestations dans les espaces publics et autres lieux (boites de nuit, bars et restaurants). Mais “les autorisés ont refusé de donner l’autorisation prétextant qu’il y a risque de trouble à l’ordre public de même que la situation actuelle de la pandémie dans le pays qui ne le permet pas…”

Une décision injuste qui déplaît les artistes dans la mesure où dénonce Simon, la constitution le permet et que les autres secteurs travaillent. “Un manque de considération des artistes”, martelé-t-il.


6. Eumeu Séne face à la presse  : «À Mbour, il y a une écurie entière qui a péri en mer» :

Plusieurs lutteurs ont fait face à la presse, ce matin, pour exiger la reprise des combats. Parmi eux, Eumeu Sène qui n’a pas mâché ses mots.

« Les autorités doivent comprendre qu’il y a énormément de personnes qui vivent de la lutte dans notre pays. Même les vendeuses d’arachides qui viennent au stade vivent de la lutte. Donc le Président de la République Macky Sall ne doit pas sacrifier tout ce monde », déclare le lutteur. Eumeu Sène d’ajouter : « Les lutteurs sont tellement sollicités pour des soutiens et autres. Si aujourd’hui ils n’ont pas d’activités que vont faire ceux qui comptent sur eux ? Les jeunes lutteurs ont perdu espoir. A Mbour, il y a une écurie entière qui a péri en mer. C’est vraiment regrettable ».


Ligue des Champions Africaine : le Raja prend une bonne option face au Teungueth FC :

Le Raja de Casablanca a ramené un nul (0-0) de son déplacement au Sénégal, ce mardi, contre Teungueth FC, lors du match aller des préliminaires de la Ligue des Champions de la CAF.

Demi-finaliste de la précédente édition, le Raja Casablanca débutait sa campagne de Ligue des champions en affrontant Teungueth FC au Sénégal ce mardi à l’occasion des 16es de finale aller. Malgré plusieurs occasions de chaque côté, aucune équipe n’est parvenue à faire la différence (0-0). Ce résultat est favorable aux Marocains même s’il faudra rester méfiant le 5 janvier au retour à domicile en raison de l’absence de but marqué à l’extérieur.

Un peu plus tôt, Vita Club et Mamelodi Sundowns ont également pris une option sur la qualification pour la phase de groupes. Les 16es de finale aller se poursuivent mercredi avec notamment le tenant du titre Al Ahly, le Zamalek, l’Espérance Tunis, le TP Mazembe et le WAC Casablanca qui seront sur le pont.


PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom