SEN CAFÉ INFOS de ce Samedi 28 Novembre 2020 : L’essentiel de l’actualité au Sénégal

A LA UNE : A – Retrouvailles Macky-Idy : Lamine Bâ “l’artisan’ qui a tout orchestré ; B – COVID-19 : La gestion du Sénégal magnifiée par la presse internationale et les chancelleries européennes à Dakar ; C – Après sa mort, Diego Maradona au coeur d’une dernière polémique :


1. Retrouvailles Macky-Idy : Lamine Bâ “l’artisan’ qui a tout orchestré : 

Depuis l’annonce des discussions secrètes par le très réseauté Cheikh Yérim Seck, les observateurs avertis commençaient à scruter l’horizon des probables retrouvailles entre deux hommes que tout semblait définitivement séparé. Seulement, c’était sans compter avec les manœuvres de Lamine Bâ. Usant de son portefeuille jusque-là intact, son carnet d’adresse internationale lui a facilité (pas sans difficulté) réunir les deux hommes. Une semaine avant cette rencontre, on ne sait par quelle magie, l’information a-t-elle fuitée.

Pour atterrir dans les oreilles tendues de l’ancien de jeune Afrique. Cheikh Yérim Seck, dans sa dynamique, s’est empressé à vendre la mèche. Une fuite qui a ralenti le processus des négociations. Pendant un mois, point de rencontre. Point mort total, histoire de tuer le poussin dans l’œuf. Et comme de part et d’autre, on était pressé de servir “le plat” aux sénégalais, comme par magie, tout s’accélère. 


2. COVID-19 au Sénégal : le port de masque dans les lieux publics reste “obligatoire jusqu’au 5 janvier” (Gouverneur) :

Le port de masque dans les lieux publics reste obligatoire jusqu’au 5 janvier. C’est ce qu’a fait savoir le Gouverneur de Dakar Al Hassane Sall qui intervenait sur la radio Sud FM.

« Le port obligatoire de masque n’a pas été levé. Dans un premier temps un arrêté a été pris le ministre de l’Intérieur pour rendre obligatoire le port de masque sur une durée de trois mois. Alors cette durée de trois est arrivée à expiration le 05 octobre. A cette date, le ministre a pris un nouvel arrêté pour proroger l’obligation de porter le masque de protection au niveau des services de l’administration publique, de privés, les lieux de commerce et de transport public. Donc au niveau de ces 4 lieux, le port de masque reste obligatoire du 5 octobre au 5 janvier 2012», a expliqué M. Sall.


3. COVID-19 : La gestion du Sénégal magnifiée par la presse internationale et les chancelleries européennes à Dakar :

La gestion de la COVID-19 au Sénégal a fait l’objet de plusieurs articles internationaux ces derniers jours. En effet, même si le nombre d’infection a légèrement augmenté, la tendance il y’a deux mois est à la baisse.

« Dès les premiers cas, le Sénégal a fermé ses frontières, ses écoles et ses mosquées, et imposé un couvre-feu, dispositions aujourd’hui levées. Les patients ont été pris en charge et les cas contacts isolés dans des hôtels ». “Le Monde”, “Le Point”, “Boursorama”, “Le Temps”, Challenges” … évoquent le Sénégal comme un “Succes Story” dans la gestion de la Covid-19.

Les ambassadeurs de la France, de l’Allemagne et de la Grande Bretagne ont unanimement salué la gestion du Covid-19 par le Sénégal qui a réussi à maîtriser sa progression. Alors que leurs pays respectifs font face à une deuxième vague de contaminations qui a poussé certains à imposer un reconfinement.


4. Dakar : L’UCG a lancé les opérations de collecte nocturne des déchets (6 photos) :

Depuis mercredi passé, l’UCG a lancé l’opération de collecte nocturne des déchets à Dakar. Le Coordonnateur national de l’UCG, Monsieur Mass Thiam, accompagné de ses services, a conduit une tournée de supervision du circuit complet allant de la collecte à la mise en décharge au niveau de la plateforme de Mbeubeuss.

Lors de cette tournée, les équipes ont fait le travail de collecte dans plusieurs Quartiers selon le circuit ci parcouru : rond-point liberté 6, Grand Yoff, Khar Yalla, Bourguiba, HLM, Biscuiterie, Jet d’eau, Rufisque, Keur Massar, (…), Mbeubeuss. En vérité, pour évaluer les performances d’un secteur, c’est bien de le pratiquer.

 


5. Un violent incendie s’est déclaré au technopôle de Pikine :

Un violent incendie s’est déclaré il y a quelques instants à Pikine, dans la banlieue dakaroise. D’après des témoins sur place, c’est au niveau du Technopole, derrière les Cimetières. Les sapeurs-pompiers qui sont sur place depuis plusieurs minutes, n’arrivent toujours pas à maîtriser les flammes qui dévorent tout sur leur passage.

Dans cette vidéo prise à partir du téléphone portable d’un riverain, les personnes sur place soupçonnent un acte criminel.


C’est  le 3e incendie dans la capitale sénégalaise depuis mardi, après celui du Port autonome de Dakar (au Môle 10) et celui du Parc de la Sodida hier jeudi.

6. Maladie mystérieuse : 507 cas déclarés entre Ndayane, Joal et Mbour :

La région de Thiès, qui a une importante frange maritime, a enregistré 507 cas de la maladie mystérieuse décelée chez des pêcheurs. Les cas sont répertoriés entre Ndayane, Joal et Mbour. Ces chiffres ont été révélés hier au cours d’une réunion regroupant le médecin-chef de région et l’ensemble des médecins chefs de districts de la région pour partager un document relatif à la présentation de la maladie au niveau de la région de Thiès.

“Pour la région, nous avons un total de 507 cas à l’heure actuelle qui sont répartis entre les localités de Mbour, Joal, Ndayane, Popenguine, Cayar, Fass boye. Nous avons instruit le préfet du département de Mbour de mener une concertation avec les acteurs pour les sensibiliser sur une mesure qu’il doit essayer de prendre. Il s’agit de la suspension provisoire de 10 à 15 jours des activités de pêche à Joal”, a déclaré Oumar Ndiaye, l’adjoint au gouverneur de région chargé du développement. d’après le médecin-chef de région, le docteur Malick Ndiaye, “le plus grand nombre de cas se trouve à Ndayane avec quelques 300 cas, Joal 104 cas et Mbour 30 cas”.


7. Tournoi de Kigali: Les Lions font carton plein et domptent l’Angola (66-51) :

Belle victoire du Sénégal qui a battu ce soir à Kigali, l’Angola avec 15 points d’écart. Il remporte la première place du groupe B.

Les hommes de Boniface Ndong ont tiré les leçons nécessaires de leur victoire hier face au Mozambique, avec un faible score. Face à l’Angola, un des grands d’Afrique, ils ont réussi un trés bon match. Dés le premier round, Youssoupha Ndoye et ses coéquipiers ont affiché leurs ambitions contraignant l’adversaire à rester 3 minutes sans scorer. L’Angola ne réussira à comptabiliser que 5 points à la fin du round, là om le Sénégal claque 18 points.

Les Lions vont dérouler la même stratégie offensive durant la seconde période. Contraignant l’adversaire à marquer moins et à commettre des fautes. Clevin Hannah toujours aussi clairvoyant et Youssoupha Ndoye déterminé, les Palancas Negras n’ont vu que du feu à la pause (37-19).

Au retour des vestiaires, les hommes de José Neto se sont montrés plus rudes dans le duel. Contraignant le coach Boniface Ndong à rappeler à l’ordre ses joueurs lors des temps morts. Les Lions vont ajouter 11 points au compteur en encaissant 10. (48-29)

Le dernier round a été plus difficile pour le Sénégal avec une équipe angolaise qui montait en puissance. Mais les Lions n’ont pas perdu de vue les consignes du coach. Présents sur les rebonds, adroits sur les tirs, ils ont répondu présent de bout en bout. Ils ont réussi à maintenir le bon écart 15 points jusqu’à la fin (66-51).

Le tournoi de Kigali est terminé. Les Lions terminent à la première place du groupe B. Il ne reste qu’une fenêtre pour boucler la qualification pour l’Afrobasket 2021, elle aura lieu en février prochain.


PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom