SEN CAFÉ INFOS de ce Vendredi 18 Décembre 2020 : L’essentiel de l’actualité au Sénégal

La une de “SEN CAFÉ INFOS” du 18 Décembre 2020 : –  Covid-19 : Macky Sall souhaite un prompt rétablissement à Macron ; –  L’ARTP lance des procédures de retrait de fréquences FM non-exploitées ; – Le fils de Pape Bouba Diop intègre l’Académie Génération Foot :

1. Covid-19 : Macky Sall souhaite un prompt rétablissement à Macron :

Le président de la République, Macky Sall, a exprimé sa “sympathie” et ses “vœux de prompt rétablissement” à son homologue français, Emmanuel Macron, déclaré jeudi positif au nouveau coronavirus.

“J’exprime ma sympathie et présente mes vœux de prompt rétablissement au président Emmanuel Macron, testé positif à la Covid-19”, a-t-il tweeté.

La présidence française avait plus tôt annoncé que Macron avait été testé positif et devait s’isoler pendant sept jours au moins.


2. Secte à Kolda : “L’Etat et les khalifes généraux doivent agir dans les plus brefs délais” :

Serigne Modou Bousso Dieng est très remonté par cette affaire de “nouveau prophète” à Kolda avec des pratiques cultuelles en Pulaar. Le chef religieux pense que les autorités religieuses et politiques doivent agir dans les plus brefs délais.

Je demande à l’Etat du Sénégal de prendre immédiatement et sans attendre des mesures nécessaires pour arrêter ces soi-disant prophètes. Ils ont le droit d’exercer ce qu’ils croient mais pas de reprendre presque l’Islam, la prière etc. C’est de la vraie provocation et ça doit arrêter. C’est du domaine de l’Etat de prendre des mesures avant que le pire ne se produise, sinon la population musulmane va le régler à sa manière”, a déclaré  Serigne Modou Bousso Dieng sur Senego.

Le guide religieux  de terminer par lancer un appel à tous les khalifes généraux “parce que tout ce qui dérange l’Islam, ils ont l’obligation d’intervenir pour barrer la route.”, dit-il.


3. “En écartant Amadou Ba, ils ont écarté un allié de taille pour la conquête de Dakar”,  selon l’enseignant-chercheur Serigne Thiam :

Perdre une capitale, c’est en quelque sorte comme si on perd une légitimité locale“, selon Serigne Thiam. L’Enseignant chercheur à la Faculté des Sciences juridiques et politiques à l’Université Cheikh Anta Diop (Ucad) de Dakar s’est entretenu avec le journal “Sud Quotidien”. Il a donné son avis sur le débat sur la suppression de la Ville de Dakar.

Longtemps passée entre les doigts du régime en place, la ville de Dakar représente un enjeu de taille pour les acteurs politiques“, d’après l’Enseignant chercheur qui reste persuadé que l’entêtement du régime en place à vouloir, vaille que vaille contrôler la ville de Dakar, quitte à la supprimer, réside sur le fait que la perte de la capitale sénégalaise sonnerait comme une illégitimité des tenants du pouvoir au niveau local. Car, selon M. Thiam, après la mise à l’écart d’Amadou Ba, le camp du pouvoir se cherche toujours, subissant ainsi les contrecoups de sa météo politique.


4. Restitutions des œuvres au Bénin et au Sénégal : les députés français votent « pour » :

Deux jours après le vote négatif du Sénat, l’Assemblée nationale française a adopté définitivement la loi de restitution des biens promis par le président Emmanuel Macron au Bénin et au Sénégal. Le bras de fer entre les deux chambres du Parlement français va cependant se poursuivre en 2021.

La Constitution française donnant le dernier mot à l’Assemblée nationale en cas de désaccord avec le Sénat, ce sont bien les députés qui viennent de conclure le long feuilleton de la restitution au Bénin des 26 objets issus du pillage du palais d’Abomey, exposés au musée du Quai Branly-Jacques Chirac à Paris, ainsi que l’officialisation du transfert – déjà effectué physiquement mais présenté comme un prêt – du sabre et du fourreau d’El Hadj Omar Tall au Sénégal.


5. L’ARTP lance des procédures de retrait de fréquences FM non-exploitées :

L’Agence de régulation des télécommunications et des Postes (ARTP) a annoncé jeudi le démarrage de procédures de retrait de fréquences radiophoniques assignées et non exploitées sur l’ensemble du pays.

Dans un communiqué, la structure explique cette opération par la nécessité d’une optimisation des fréquences FM afin d’en obtenir de nouvelles dans certaines localités du pays, au terme d’une série d’itérations qui se terminera en fin 2021. Elle a ainsi indiqué que des lettres de mise en demeure avaient déjà été adressées aux assignataires de fréquence concernés.

Pour la fourniture de services audiovisuels hertziens, les radiodiffuseurs exploitent des fréquences dont l’utilisation est autorisée par l’ARTP, mais il a été noté une saturation du plan de fréquences relatif à la radiodiffusion sonore, dans plusieurs localités du pays entrainant ainsi, le rejet de plusieurs demandes de fréquences, fait-on savoir. Selon le communiqué signé du directeur général de l’ARTP, cette saturation est principalement causée par la non-exploitation d’une bonne partie des fréquences assignées.


6. Ziguinchor : des exploitations agricoles de cannabis révélées au grand jour dans la forêt de Grand Koulaye (photos) :

Dans la zone militaire 5 ( Ziguinchor), une patrouille combinée  – Armée, Gendarmerie Eaux et forêts –  a découvert et détruit 02 champs de cannabis les 11 et 12 décembre 2020, dans la forêt de Grand Koulaye. Ils étaient en mission commando dans le cadre de la lutte contre la coupe illégale de bois et les trafics illicites.


7. Sénégal :  Grave accident du chargé de la communication de Mimi Touré (Photos) :

Il s’appelle Cheikh Bassirou Dieng, il est chargé de communication d’Aminata Touré. I la été est victime d’un grave accident de la route.

En effet, c’est à hauteur du monument de la Renaissance Africaine de Dakar sis à Ouakam que le chargé de communication d’Aminata Touré, Cheikh Bassirou Dieng, a fait un grave accident. Comme le montrent les images, sa voiture s’est renversée.


8. Le fils de Pape Bouba Diop intègre l’Académie Génération Foot (photos) :

“Accueillis par le Président Mady Touré et le Directeur de la communication, Talla Fall, les hôtes ont pu se rendre compte des gros investissements qui été ont faits dans ce centre. Le ministre Matar Ba et la famille de l’ex international décédé il y a quelques semaines, ont visité les locaux, les terrains de foot du centre et notamment le lycée Bernard Serin qui a été ouvert depuis deux ans”, ajoute le communiqué.

Et de préciser : “Au cours de la visite, le fils de feu Papa Bouba DIOP, Aron DIOP (14 ans) a émis le vœux d’intégrer l’Académie pour suivre les pas de son père afin de devenir un grand footballeur et même international sénégalais.”

Ce qui n’a pas tardé à se concrétiser puisque “cette requête a été acceptée avec beaucoup de plaisir par le Président Mady Touré qui a pris la décision de l’intégrer au sein du centre.”


PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom