SEN CAFÉ INFOS de ce vendredi 26 Février 2021: L’essentiel de l’actualité au Sénégal

A la Une : Affaire Ousmane Sonko – Adji Sarr : La masseuse entendue – Les 5 orateurs à l’assemblée nationale – Sonko ne déferrera pas à la convocation    “Si on ne prend pas les vaccins, je vais les donner à d’autres pays africains” : La déclaration polémique de Macky Sall ; • Classement KPMG : l’international sénégalais Sadio Mané, 10e joueur le plus cher au monde :


1 – Affaire Ousmane Sonko – Adji Sarr : 

  • Adji Sarr quitte le Tribunal à bord d’un véhicule 4×4 vitres tintées, après une si longue audition : 

La jeune masseuse de “Sweet Beauty” Adji Sarr a fait face au juge du 8eme cabinet ce jeudi matin au Tribunal de grande instance de Dakar. Arrivée tôt, loin des regards indiscrets, l’accusatrice de Ousmane Sonko s’est entretenue avec le juge pendant plus de cinq (5)  tours d’horloge. Elle est sortie de son audition sous bonne escorte. La jeune dame était vêtue d’une robe en wax de couleur jaune. La tête couverte de foulard assortie du tissu de sa tenue traditionnelle.

  • Levée de l’immunité parlementaire de Ousmane Sonko : la liste des cinq orateurs qui seront autorisés à prendre la parole dévoilée

Dans sa livraison de ce jeudi, le journal SourceA a révélé les seuls parlementaires qui seront autorisés à prendre la parole, demain vendredi, lors de l’immunité  parlementaire de Ousmane Sonko. Il s’agit, selon le journal repris par Actusen, du président de la commission ad hoc Pape Birahim Touré ; du rapporteur de la commission ad hoc, Mame Bounama Sall ; du député d’un avis contraire à la procédure de levée qui peut être l’avocate Aida Mbodj ; du prévenu Ousmane Sonko, s’il celui-ci ne boude pas la séance.

Mais ce n’est pas tout, car rapportent nos confrères, le Garde des Sceaux Me Malick Sall va également prendre la parole. Toutefois, précise le journal, deux parlementaires de l’opposition auront la possibilité de jouer aux troubles-faites, lors de cette plénière.

  • En conférence de presse « Je ne vais pas déférer à une convocation parce que cette commission ne peut pas lever mon immunité parlementaire »

Face à la presse dans l’affaire de viol dont il est accusé par la masseuse Adji Sarr, Ousmane Sonko a déclaré  qu’il ne répondra pas à une convocation même si son immunité parlementaire est levée demain. Il indique que les procédures pour la levée de l’immunité parlementaire ne sont pas respectées et, de ce fait, la commission ad hoc ne peut pas le faire.

Ousmane Sonko de dire que son immunité parlementaire reste intacte quelque soit la décision que prendra l’assemblée nationale demain lors du vote.


2.  “Si on ne prend pas les vaccins, je vais les donner à d’autres pays africains” : La déclaration polémique de Macky Sall : 

La déclaration du président de la République Macky Sall, après avoir reçu son vaccin contre la Covid-19, risque de créer une polémique.

 «Le ministre de la Santé et de l’Action sociale, Abdoulaye Diouf Sarr, le président du Conseil économique, social et environnemental, Idrissa Seck, tout le gouvernement de la République se sont vaccinés. Donc, nous devons donner l’exemple et nous l’avons fait. Il faut que les autres suivent. Ce serait dommage qu’on ne prenne pas les vaccins. Si on ne les prend pas, moi, je vais les donner à d’autres pays africains qui en ont besoin, tout simplement», a-t-il laissé entendre tout bonnement.

Avant d’arguer : «Mais j’espère qu’on ne va pas en arriver là.» A signaler que 10 % de «notre lot de 200 000 doses de Sinopharm a été remis de la Gambie et à la Guinée Bissau».


3. Ousmane Sonko dévoile le contenu du « SMS complot orchestré » contre lui :

Face à la presse ce jeudi pour s’exprimer sur l’affaire de viol présumé dont il est accusé par la masseuse Adji Sarr, Ousmane Sonko a dévoilé le contenu du « SMS comploté orchestré » contre lui.

« Un conseil très important dans ce dossier DSK. L’envoyer en  prison n’est pas une bonne solution. Cela va entraîner le pays dans un cycle de manifestations pour sa liberté ici, comme à l’étranger. Après la levé de son immunité, il faudra jusque que les enquêteurs lui envoie sa convocation, il vient répondre, il le laisse rentrer pour revenir le lendemain jusqu’à la fin de son audition. Le juge organise le procès et les avocats vont le pousser avoué publiquement le rapport sexuel cela suffit et là, il sera discrédité devant l’opinion. Aller vers la condamnation serait une grosse erreur et cela va installer le pays dans un cycle de manifestation. Mais libre, cette image de DSK va le suivre partout», a lu Ousmane Sonko, face à la presse.

Selon lui, « rien que le message qui a été transféré, émanent d’une personnalité ou d’un avocat ayant des liens particuliers avec le ministre de l’Intérieur, aurait suffit à établir le complot”.


4. Kaolack : Le Khalife de Médina Baye a a été vacciné contre la Covid :

Le khalife de Médina Baye, Mahi Niasse, s’est lui aussi vacciné contre la covid-19. Il a pris sa première dose en présence du gouverneur de la région qui est venu lui rendre visite avec une équipe sanitaire.

S’adressant aux populations, Cheikh Mouhamadoul Mahi Ibrahima Niass a expliqué qu’il n’est fait obligation à personne de se vaccinner. Mais, il les a invité à bien réfléchir avant de prendre leur décision. «Nous avons vu et entendu beaucoup de choses. Bill Gates, la thèse de la réduction de la population mondiale etc. Tout cela peut ne pas arriver. Car Seul Dieu décide de notre sort. Dieu est magnanime. Et cette mansuétude nous suit, surtout durant les moments troubles”, indique-t-il.


5. Une élève décède au cours d’éducation physique à Mbour : Le Cem de Tchiky situé dabs la commune de Diass sous le choc :

C’était la consternation hier à Tchiky, une localité située dans la commune de Diass. Elève en classe de 4ème au Collège d’enseignement moyen (Cem) de la localité, Amy Collé Ndour a trouvé la mort en plein cours d’éducation physique et sportive.

Une disparition qui a plongé tout le village, voire toute la commune, dans l’émoi. Le corps sans vie a été déposé à la morgue de l’hôpital de Mbour pour autopsie. La gendarmerie a aussi ouvert une enquête pour déterminer les causes exactes de la mort d’Amy Collé Ndour qui laisse derrière elle une famille, des camarades de classe, des enseignants du corps professoral et une population meurtris.


6. Excision Ratée À Boune : Ndèye Saly Diop Dieng Au Chevet Des Victimes :

Cinq personnes, toutes de nationalité guinéenne dont une exciseuse, sont en détention dans les locaux de la Brigade de Gendarmerie de Keur Massar, pour les besoins d’une enquête. D’après L’As, il s’agit de femmes qui ont excisé leurs fillettes âgées entre deux et six ans. La ministre de la Femme, de la Famille, du Genre et de la Protection des Enfants, Ndèye Saly Diop Dieng, au chevet des six filles pour leur venir en aide.


7. L’entraîneur Youssoupha Dabo a choisi le club de Rufisque aux dépends de la sélection U20 du Sénégal : 

Entre Teungueth FC et l’équipe du Sénégal des moins de 20 ans, Youssoupha Dabo a choisi le club de Rufisque aux dépends de la sélection. Le technicien a prolongé son contrat de deux ans. Joint par iRadio, il a expliqué que sa décision “n’est pas motivée par la non qualification du Sénégal U20.”

Mais, a-t-il détaillé : “dès que la décision de la fédération est tombée avec l’arrêt des cumuls, j’en avais discuté avec mon staff en sélection, on était (alors) en préparation à Toubab Dialao, je leur disais que c’est fort possible que je ne fasse pas la CAN même si on se qualifie, et qu’il y a une décision à prendre. J’étais prêt à rester avec mon club quelle que soit la situation.


PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom