SEN CAFÉ INFOS de ce Vendredi 27 Novembre 2020 : L’essentiel de l’actualité au Sénégal

A LA UNE : A – Une seconde vague serait insupportable… » : Macky Sall inquiet de la tournure actuelle de la pandémie au Sénégal  ; B – Incendie au marché Ocass : Le khalife des Mourides offre 100 millions aux sinistrés ; C – Après sa mort, Diego Maradona au coeur d’une dernière polémique  :

1. « Une seconde vague serait insupportable… » : Macky Sall inquiet de la tournure actuelle de la pandémie au Sénégal :

Les chiffres  de la COVID-19 de ces derniers jours au Sénégal inquiètent au plus haut sommet de la république. Le président Macky Sall s’est exprimé ce jeudi sur l’évolution de la COVID-19 au Sénégal, lors du forum sur le numérique. Il a déclaré qu’une «seconde vaque serait insupportable» pour l’économie, avant d’appeler à «redoubler» de vigilance.

« La bataille contre la Covid-19 n’est pas tout à fait gagnée. Nous avons des résultats appréciables, mais si vous voyez la courbe de l’évolution de l’épidémie, il y a une variation permanente alors qu’on devrait voir une courbe qui s’aplatit», a dit le président Sall. 


2. Transfert d’argent en Casamance: L’opérateur WAVE «terrasse» le géant “Orange money” :

Au moment où beaucoup d’opérateurs ont déclaré faillite dominé par Orange Money, l’avènement du réseau de Wave, suscite un grand engouement surtout dans la région naturelle de la Casamance. Les transferts d’argent qui ont été dominés jusque-là par Wari au début et ensuite Orange money, se font actuellement de plus en plus via Wave. La société dirigée par Orange et la SONATEL perd de plus en plus de terrain dans cette partie Sud du pays et commence à envahir le reste du Sénégal.

A Kafoutine, c’est la ruée totale vers Wave qu’on constate depuis quelques temps. Il faut se mettre en file indienne pour pouvoir ouvrir un compte. Chacun veut avoir un compte Wave, car c’est plus économique, plus rentable. Pour Nouha Bodian, un jeune homme la vingtaine révolue, habitant à Albadar, nous confie ses impressions sur Wave. «Je suis dans ce business depuis deux ans mais au début, c’est avec Wari puis avec Orange money. Mais depuis un mois que j’ai démarré avec Wave, sincèrement, j’ai constaté que les choses marchent bien plus avec Wave qu’avec les deux autres réseaux de transfert. En moins d’un mois, j’ai épuisé plus de cent cartes de compte de Wave. Il n’y a pas un jour sans que quelqu’un ne vienne pour ouvrir un compte », explique Nouha Bodian, sourire aux lèvres.


3. Présidentielle au Burkina Faso : Roch Marc Kaboré réélu au premier tour :

Le président du Burkina Faso, Roch Marc Christian Kaboré, qui brigue un second mandat, devançait mercredi 25 novembre ses adversaires, selon les résultats partiels de la présidentielle du 22 novembre annoncés au compte-gouttes par la Commission électorale nationale indépendante (CENI).

Selon les résultats provisoires de 196 communes, ambassades et consulats généraux (sur 368), égrenés par la CENI, M. Kaboré a recueilli 58,14 % des voix, contre 14,25 % pour le chef de file de l’opposition, Zéphirin Diabré, et 13,62 % pour Eddie Komboïgo, le président de l’ancien parti au pouvoir.


4. Affaire Hiba Thiam : Dame Amar et les autres prévenus menacent d’observer une grève de la faim :

Nouveau rebondissement dans l’affaire dite de “Hiba Thiam”. : D’après le quotidien “L’Observateur”, les personnes inculpées dans ce dossier menacent d’observer une diète, à partir de demain vendredi, pour exiger un procès.

Pour rappel, Dame Amar, Diadia Tall et Cie ne sont pas encore jugés. Ils ont adressé, avant-hier, un courrier au procureur général de la Cour d’appel de Dakar, via leurs avocats, pour l’informer de la situation. Ils ont été incarcérés depuis 8 mois.


5. Incendie au marché Ocass : Le khalife des Mourides offre 100 millions aux sinistrés :

Une semaine après le violent incendie qui s’est déclaré au marché Ocass de Touba, les aides financières en faveur des sinistrés se multiplient. Cette fois-ci, c’est au tour du khalife général des mourides de mettre la main à la poche.

Serigne Mountakha Bassirou Mbacké a offert 100 millions de Fcfa aux commerçants, victimes de l’incendie survenu au marché Ocass de Touba. Le soutien financier a été remis aux sinistrés par son porte-parole qui avait à ses côtés Cheikh Abdoul Ahad Gaïndé Fatma et le maire de Touba Abdoul Ahad Ka entre autres.


6. Castor de Dakar : Un violent incendie ravage un parc situé à la Sodida :

Un incendie est en cours depuis quelques heures, derrière la zone industrielle SODIDA, ravageant plusieurs centaines de mètres carrés, sans faire de victimes pour l’instant.

Le feu s’est brusquement intensifié en début de soirée aux alentours de 19h. Une partie de l’avenue Bourguiba à hauteur de l’entrée SODIDA a été fermée.Les sapeurs-pompiers sont intervenus au lieu-dit « parc SODIDA », pour circonscrire le feu qui s’était déclaré dans les garages de mécaniciens, ateliers de menuiserie, et autre enclos regroupant des bêtes.


7. Après sa mort, Diego Maradona au coeur d’une dernière polémique :

Décédé mercredi des suites d’un arrêt cardiaque-respiratoire en Argentine, Diego Maradona aura vécu des derniers jours difficiles… Au début du mois de novembre, il avait été opéré d’un hématome au cerveau à La Plata. Même si cette opération délicate, réalisée dans une clinique privée d’Olivos, dans la banlieue de Buenos Aires, avait fonctionné, l’ancien numéro 10 argentin était resté à l’hôpital pendant quelques jours, à cause de problèmes post-opératoire, avec un syndrome d’abstinence à d’alcool et aux somnifères. Pendant cette convalescence, Leopoldo Luque avait publié un selfie avec Diego sur ses réseaux sociaux, histoire de rassurer tous les fans de son patient.

Si ce geste partait d’un bon sentiment, le docteur personnel de Maradona est aujourd’hui vivement critiqué par la famille du Pibe de Oro. Ce qu’il regrette… « Je veux m’excuser auprès de ceux qui ont été offensés. Je n’ai jamais eu l’intention de provoquer un conflit. Je pensais que c’était une image qui allait effacer celle laissée par Diego le jour du match contre Patronato. La photo est le fruit d’un accord avec Diego. Je veux préciser que ce n’était pas ma décision. Évidemment, je n’ai pas mesuré la dimension qu’elle allait prendre. J’ai beaucoup de photos avec Diego. Il me le demandait plus que je ne lui demandais », a expliqué, sur Clarin, le médecin de l’idole du football mondial, qui sait que la mort d’une légende fait toujours couler beaucoup d’encre…


PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom