SEN CAFÉ INFOS de ce Vendredi 30 Octobre 2020 : L’essentiel de l’actualité au Sénégal

A LA UNE  : A – Thiès : Un “dépassement non autorisé” à l’origine de la Collision qui a fait 16 morts et des dizaines de blessés graves  ; B – Remaniement au Sénégal : Comment Macky Sall a fait l’annonce en conseil des ministres ; C – GUINÉE : Déclaration du Khalife Général des Tidianes en présence de Aly Ngouille Ndiaye :  : Serigne Babacar Sy réclame des excuses publiques de Macron.

1. Thiès : Un “dépassement non autorisé” à l’origine de la Collision qui a fait 16 morts et des dizaines de blessés graves : Le 29 octobre 2020, vers 01H00 du matin, à la sortie de Pout (Allou Kagne), le véhicule immatriculé LG8251B (17 ans d’âge) de catégorie « camion frigorifique » circulant dans le sens Thiès-Dakar a effectué un dépassement non autorisé, provoquant une collision avec un autocar de transport interurbain de voyageurs de 65 places, immatriculé KL5080C (20 ans d’âge), de marque Renault Saviem, roulant en sens inverse, à destination de Saint-Louis. Suite à cette collision, l’autocar a fait une sortie de route pour percuter un arbre sur le bas-côté. Le bilan de l’accident est de 16 morts et 53 blessés dont 5 dans un état grave. Les victimes sont prises en charge au niveau de l’Hôpital régional El Hadji Amadou Sakhir Ndiéguène de Thiès. 

2. Emigration clandestine au Sénégal :

  • Six corps repêchés par un bateau au large de Dakar : Six corps ont été «pris dans les filets d’un bateau de pêche au large de Dakar» hier après une série d’accidents en mer ayant impliqué des embarcations transportant des candidats à l’émigration en Europe. Une pirogue s’était renversée dans la nuit du 25 au 26 octobre au large de Dakar en effectuant une «manoeuvre pour échapper à son arraisonnement» selon la Marine, qui avait affirmé avoir pu sauver 39 personnes.
  • 140 morts au large du Sénégal: «Le naufrage le plus meurtrier de 2020» (Oim) : C’est l’Organisation internationale pour les migrations (Oim) qui en donne l’info.  Au moins 140 personnes se sont noyées dans le naufrage d’une embarcation au large des côtes sénégalaises. Le naufrage le plus meurtrier enregistré en 2020 selon l’organisation. L’Organisation internationale pour les migrations (OIM)se dit profondément attristée par cette récente tragédie, qui fait suite à quatre naufrages enregistrés en Méditerranée centrale la semaine dernière. «Nous appelons à l’unité entre les gouvernements, les partenaires et la communauté internationale pour démanteler les réseaux de trafic et de contrebande qui profitent de la jeunesse désespérée», a déclaré Bakary Doumbia, Chef de mission de l’OIM au Sénégal. 

3. Remaniement au Sénégal : Comment Macky Sall a fait l’annonce en conseil des ministres : Après 18 mois de compagnonnage avec le président de la République, Macky Sall, le gouvernement a été dissout mercredi 28 octobre 2020, à la fin du Conseil des ministres. Une annonce qui a plongé la salle Bruno Diatta dans un silence de tombe. Selon L’Observateur, c’est après avoir clos sa communication, de presque deux tours d’horloge, que le chef de l’Etat, en l’absence d’un Premier ministre, a annoncé la nouvelle. D’entrée, Macky Sall, a précisé vouloir attendre la fin des travaux pour en parler, mais comme il y a une équipe qui doit se rendre à Médina Baye (pour assister à la cérémonie officielle du Gamou, célébrant la naissance du prophète), il est dans l’obligation de leur donner l’information. 

4. La Cour des comptes dépose ses rapports 2015, 2016 et 2017 sur la table du chef de l’Etat : La Cour des comptes qui a accusé un grand retard à l’instar des autres corps de contrôle, a déposé ses rapports 2015, 2016 et 2017 sur la table du chef de l’Etat. En réunion de Conseil des ministres mercredi, le ministre d’Etat, secrétaire général de la présidence de la République, Boun Abdallah Dionne a fait le point sur le fonctionnement de la commission de suivi, mise en place par le chef de l’Etat, pour exploiter les décisions et recommandations. Les rapports 2018 et 2019 ne sont pas encore disponibles.

5. Djeddah, Nice, Avignon, Sartrouville : Une série d’attaques vise la France : Alors qu’une attaque dans et aux alentours d’une église a fait trois morts à Nice, une série d’attaques semble frapper la France qui a actionné “Urgence attentat”, le niveau le plus haut du plan vigipirate. A Lyon, un homme armé d’un couteau a été arrêté dans le centre-ville. Ce, au moment où il s’apprêtait à passer à l’acte. A Avignon, un assaillant a été abattu alors qu’il menaçait des gens dans la rue avec une arme de poing. Pour le moment, la piste terroriste serait écarté. A Satrouville (les Yvelines), un homme a été interpellé, couteau à la main. Il était à côté d’une église . Selon Le Parisien, le suspect disait vouloir faire “comme à Nice”. Peu avant, un individu était arrêté après avoir blessé un vigile en service au consulat général de France à Djeddah. Ces attaques surviennent dans un contexte où les propos de Macron ont révolté le monde musulman.

6. Les Banques sénégalaises ont gagné plus d’argent avec la crise de la Covid-19 : On craignait que, comme les autres pans de notre économie, les banques et établissements financiers du pays^ soient affectés par la pandémie de covid19. Heureusement que le schéma catastrophe n’a pas eu lieu pour ce secteur. Grâce à des mécanismes prudentiels mis en place par la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Bceao) et les dirigeants du système bancaire, le secteur a su faire preuve de résilience jusqu’à pouvoir réussir à soutenir les agents économiques à travers les reports d’échéances de crédits mais aussi les besoins de financements de l’Etat, via les souscriptions aux « Bons Covid19 ».

7. Déclaration du Khalife Général en présence de Aly Ngouille Ndiaye :  : Serigne Babacar Sy réclame des excuses publiques de Macron. Il a fermement condamné les propos de Macron jugés “inacceptables”, en présence d’Aly Ngouille Ndiaye, le ministre de l’Intérieur, dépêché par le chef de l’État, Macky Sall. Dans un autre sillage, le Khalife a invité les fidèles au respect des préceptes de l’Islam, qui est un projet de société, englobant toutes les activités humaines. “On doit corriger”, a-t-il recommandé, regrettant la crise des valeurs.

8. Sénégal-Guinée Bissau : 27 Djurtus pour la double confrontation : Le sélectionneur de la Guinée Bissau, Baciro Cande, a publié une liste de 27 joueurs qui devront affronter le Sénégal les 11 et 15 novembre 2020, pour une double confrontation, comptant pour les 3e et 4e journées des éliminatoires de la CAN 2022. A l’aller, les Lions recevront au stade Lat Dior de Thiès avant la manche retour prévue au stade du 24 Septembre de Bissau.

 


PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom