Sénégal : Guy Marius Sagna reste en prison pour risque de « trouble à l’ordre public »

Sénégal – Le magistrat instructeur a dû justifier sa décision de rejet de la demande de liberté provisoire de Guy Marius Sagna, pour évoquer « le risque de réitération », estimant que « les faits sont graves ». Le juge Samba Sall, qui craint des « troubles à l’ordre public », a répondu, dans son ordonnance, à des questions précises fondant son verdict.

Dans la foulée de l’annonce du rejet de sa demande, Me Moussa Sarr, avocat de l’activiste, s’est montré remonté : « Il n’y a aucune motivation valable. Nous ne partageons pas les arguments du juge. Ils ne sont pas fondés », conteste le conseil.

Me Sarr a balayé d’un revers de main les « craintes » du magistrat instructeur. « En l’espèce, il n’y a pas de faits graves. Le fait de s’agripper sur les grilles du palais est une forme d’expression démocratique. Et on ne peut pas, de manière imaginaire, dire qu’il y aura trouble à l’ordre public », a-t-il fait savoir. 


PARTAGER

FAIRE UN COMMENTAIRE

SVP faire un commentaire !
SVP entrer ici votre nom